SwissCat, une construction à l'image de l'horlogerie suisse

En rapatriant sa production en France, SwissCat veut maîtriser la qualité de finition pour assurer la construction d'un catamaran hors norme.

A Balaruc les Bains (34), nous avons visité le chantier SwissCat. Installé dans des locaux nouvellement retapés au bord de l'étang de Thau, ce chantier fait travailler une dizaine de personnes auquel s'ajoutent environ 5 intérimaires.

Ce chantier produit les catamarans SwissCat. Avant son installation début 2016, ce bâtiment abritait les catamarans Switch. Au moment du dépôt de bilan de ce producteur de catamarans performants et personnalisés, le Suisse Jürg von Ins voulait en acheter un… pour finir par racheter le chantier, ou plutôt ce qu'il en restait.

Dans un premier temps, il a commencé par lancer le S2C 55 (produit à 3 exemplaires), suivit du S2C 45 (2 exemplaires). Ces 5 bateaux ont été faits en sous-traitance dans un chantier turc.

Devant la difficulté d'obtenir le niveau de finition souhaité, notre financier a décidé de remettre en état l'outil de production à Balaruc (dont il a été propriétaire en même temps que l'achat du chantier). Il s'est alloué les services de Eric Kaiser, un orfèvre dans la construction des catamarans pour prendre la direction technique de la production.

Aujourd'hui le premier S48 (une évolution du S2C 45) est actuellement en chantier et devrait être présenté au prochain salon de Cannes en septembre 2016.

Les SwissCat sont construits en sandwich verre époxy renforcé par des UD et des Omegas en carbone. Une pièce isolée dans le hangar permet même une post cuisson de l'infusion. La coque et le pont sont peints en peinture polyuréthane. Un travail de titan en termes de finitions qui se traduisent par des bateaux construits en 8500 heures environ (soit le double d'un catamaran de grande série) mais qui se ressent fortement sur la qualité et la longévité de la construction.

Dessinés par Seb Schmidt, ces catamarans sont reconnus pour leurs performances et leurs qualités marines. Restait maintenant à montrer la pérennité du chantier.

Aujourd'hui, avec son grand hangar les pieds dans l'eau permettant la mise à l'eau des bateaux, avec son ponton pouvant accueillir jusqu'à 7 catamarans, le chantier affine son positionnement et propose désormais un service à la carte autour des bateaux vendus.

De nombreux projets sont actuellement dans les cartons comme un futur 75 pieds ou bien encore un catamaran à propulsion hybride pour remonter les canaux.

Alors SwissCat : chantier de catamaran de (très) petite série ou constructeur one off ? Ce chantier doit, ou non, prendre aujourd'hui ce virage. Les desiderata du prochain client l'aideront sans doute dans ce choix.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...