Le Boot de Düsseldorf 2017 confirme sa position de leader international

Boot de Dusseldörf 2017

Tous les exposants sont d'accord, le Boot reste la plateforme commerciale la plus importante au monde. Encore une fois, le salon allemand confirme sa position de leader mondial, attirant des exposants et visiteurs de 70 pays différents. Tous les secteurs du nautisme étaient représentés, dans les 17 halls que compte le parc des expositions. La 49e édition du Boot se tiendra à Düsseldorf du 20 au 28 janvier 2018.

Une édition réussie

Werner Matthias Dornscheidt, PDG du Boot est ravi "Le Boot est en pleine forme !" Ce dimanche, jour de fermeture du salon, il a conclu "Il y avait une atmosphère vibrante dans tous les halls, tout au long des neuf jours. Les bons résultats (ventes) et la bonne ambiance ont été les caractéristiques de ce Boot 2017. Le salon réussit en douceur à satisfaire les exigences contradictoires d'être à la fois une plateforme de divertissement et d'affaires."

Un salon international qui se positionne comme le leader du marché

Plus de 1 800 exposants de 70 pays différents ont présenté leurs produits et services à un public international de grande qualité. Au total, l'organisation annonce 242 000 visiteurs venant de 70 pays. "Une confirmation de la position de leader du salon sur le marché mondial " précise l'organisation. "Les amateurs de sports nautiques du monde entier ont visité le Boot. Les visiteurs venaient de presque tous les pays d'Europe. Nos exposants ont rapporté d'excellents chiffres de ventes, disant du Boot qu'il est la plateforme d'affaires la plus importante au monde", explique Petros Michelidakis, directeur du salon.

Les Pays-Bas, la Belgique, la Suisse, l'Autriche, l'Italie et la France sont les principaux pays d'origine des visiteurs. L'événement s'est également révélé très populaire cette année, auprès des pays d'Europe de l'Est, en particulier la Russie. Le nombre de visiteurs du Boot 2017 en provenance des pays asiatiques était également considérablement plus élevé.

Un salon commercialement réussi

L'atmosphère des 17 halls du parc des expositions allemand a été formidable, et ce tout au long de l'édition. Pour les exposants du secteur, le salon est un début prometteur pour cette nouvelle saison nautique.

Jürgen Tracht, directeur de l'Association allemande de l'industrie des sports nautiques (BVWW) explique "Après le succès obtenu dans leurs opérations commerciales en 2016, nos entreprises avaient des attentes élevées sur ce Boot et ces dernières ont été remplies à tous égards. Nous avions un public qualifié sur les stands, désireux d'acheter. Ce qui nous a surtout impressionnés, c'est la provenance internationale des visiteurs. L'industrie a réussi à enregistrer d'excellentes ventes dans presque tous les secteurs du marché. Un nombre exceptionnellement élevé de nouveaux arrivants dans le secteur du bateau à moteur nous confirme que le nautisme s'est transformé en un véritable sport à la mode."

Selon l'association industrielle BVWW, les ventes de bateaux à moteur d'une valeur de 80 000 euros étaient très bonnes, alors que la demande pour les yachts de luxe était encore plus importante que jamais. Tracht anticipe une demande encore plus forte des exposants du secteur du luxe pour la prochaine édition du Boot. "Les chantiers navals qui suivent encore le salon d'un œil extérieur ont réalisé qu'il est essentiel de participer si l'on veut concourir sur le marché international", conclut le directeur de BVWW.

Des exposants satisfaits

Sur tous les stands, on sentait le contentement, à la fois en termes de visites, mais aussi en termes de vente. Si le premier weekend d'ouverture brasse de nombreux visiteurs, mais aussi beaucoup de curieux, la semaine attire davantage un visitorat qualifié. C'est d'ailleurs le même son de cloche sur tous les stands, comme chez Absolute où les clients qui se déplacent en semaine viennent pour acheter un bateau. Ici, tous expliquent que les contacts sont de qualité – même pour les stands où ils sont moins nombreux — et les ventes suivent.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...