Brunswick ferme son usine de bateaux au Brésil

Usine Brunswick Boat de Joinville au Brésil

Après le groupe Bénéteau, Brunswick ferme aussi son usine au Brésil. Le marché sud-américain du nautisme peine à se redresser.

Fermeture de l'usine de Joinville

Le groupe Brunswick a annoncé le 23 mars 2017 la prochaine fermeture de son usine de Joinville dans la province de Santa Catarina au Brésil. Le site de production assurait la fabrication de plusieurs modèles de bateaux des marques Bayliner et Sea Ray pour le marché sud-américain. Le groupe Brunswick indique ralentir les cadences jusqu'à la fermeture complète de l'usine. Les autres usines du groupe dans le monde prendront ensuite le relais.

Un marché trop faible

Brunswick avait ouvert son usine de 14 000 m² au Brésil alors que le marché local était à son sommet, pour éviter une taxe d'importation de 40%. Comme l'avait fait Bénéteau il y a quelques mois, le groupe constate désormais que le marché brésilien ne permet pas de continuer sur le modèle de production locale, comme l'explique Huw Bower, président du groupe Brunswick.

" L'économie, qui reste faible dans la région, a rendu difficile de servir ces marchés de manière rentable avec un site de production dédié. Avec notre infrastructure commerciale existante et notre réseau de distribution, nous pouvons revenir à notre ancien modèle d'importation de bateaux dans la la région, pour répondre plus efficacement à la demande de ce marché important."

Un impact financier limité

Le groupe Brunswick estime le coût des restructurations entre 10 M$ et 12 M$, avant paiement des taxes. Il indique que l'impact sur les gains sera minime en 2017, la majorité des effets étant attendu pour 2018.

Brunswick indique dans son communiqué que la décision n'aura aucun impact sur sa stratégie pour les activités de Mercury Marine et du secteur fitness. Les difficultés dans la région ont eu plus d'effet sur le secteur des bateaux que sur le reste des activités du groupe.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...