Harken, l'accastilleur se prépare pour des acquisitions stratégiques

Winch Harken primé au METS

La célèbre marque d'accastillage Harken a annoncé la vente de son siège social du Wisconsin. Une transaction qui pourrait financer des opération de croissance externe dans le nautisme et l'industrie explique le PDG Bill Goggins.

Vente du siège d'Harken à Pewaukee

Le leader américain du matériel d'accastillage pour la plaisance Harken a rendu public la vente de son siège social de Pewaukee dans le Wisconsin. Vendus pour 15 M$, les locaux continueront d'accueillir les activités d'Harken qui reste locataire. Le site, d'une surface de 16 000 m², dont plus de 2 500 m² de bureaux, avait été construit par l'entreprise en 2010. Harken avait alors fait une belle opération financière, en investissant dans les bâtiments, au cœur de la crise débutée en 2008.

Financer la croissance de Harken

Le PDG de Harken, Bill Goggins, a déclaré à nos confrères de Trade Only Today : "Harken est dans la position économique la plus forte de son histoire. C'était juste une façon de liquider des investissements immobiliers et d'investir des liquidités dans le business."

La bonne santé économique d'Harken pourrait pousser l'entreprise à lancer des opérations de croissance externe par des rachats ciblés, indiquent les responsables. Le co-fondateur et co-propriétaire de la marque, Peter Harken partage cette vision. "Nous allons certainement rester concentrer sur notre croissance organique. Avec cette vente, nous pourrions également considérer des opportunités d'acquisitions stratégiques sur nos marchés de la marine et de l'industrie."

On peut rappeler les partenariats commerciaux et technologiques noués récemment avec Ropeye dans le cadre de l'accastillage textile, évolution majeure encore restée l'apanage de plus petits fournisseurs.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...