Kitetender, la révolution du kite dans les écoles de voile

Kitetender 400

Première en France, l'école de voile Fil d'air propose cette saison des séances de voile légère sur un bateau à propulsion par kite. L'avenir du nautisme ?

Une école pionnière du kite

L'école de kitesurf Fil d'Air a été fondée en 1997 par Eric Pelaprat à Mèze dans l'Hérault. Pionnière à l'époque pour le kitesurf, l'école s'est toujours intéressée au possible développement de bateaux de voile légère à propulsion par aile de kitesurf. Elle a développé il y a quelques années des prototypes de catamarans de plage modifiés tracté par cerf-volant, destinés à accueillir des handicapés. Face à un retour du public mitigé, le projet avait été abandonné. En découvrant le Kitetender, projet abouti de bateau à kite, Fil d'Air a décidé de le proposer à son catalogue.

Un bateau ludique et polyvalent

Le monocoque permet une meilleure maniabilité que les catamarans précédents. Conçu pour du double, avec un barreur et un régleur de l'aile, le bateau peut accueillir jusqu'à 3 personnes. Les accélérations peuvent être importantes, le bateau passant de 5 à 20 nœuds en 2 secondes. Toutes les ailes peuvent s'adapter. Le choix de la surface permet de définir la sportivité de la navigation.

Une solution d'avenir

Pour Eric Pelaprat, le Kitetender et la propulsion par kite, "C'est l'avenir, mais il faut voir à quelle échéance !". Aujourd'hui, le Kitetender est le premier modèle abouti, c'est donc la première marche pour les bateaux à kite. On peut le comparer à l'Optimist pour la voile.

Une nouvelle clientèle et des offres variées

Pour Fil d'Air, la clientèle visée n'est pas celle des kitesurfeurs. Il s'agit plutôt d'adeptes de la voile légère souhaitant tenter de nouvelles expériences. Un schéma classique rencontré chez Fil d'Air est le fils souhaitant faire découvrir à son père, voileux, la pratique du kite.

Les offres de l'école vont du baptême à la location surveillée, en passant par le cours.

Des perspectives

La saison 2016 est un test pour Fil d'Air. Le potentiel du Kitetender est multiple en terme d'animations, comme du match-race ou des runs de vitesse. Fil d'Air envisage de développer des partenariats avec des sponsors ainsi promouvoir le support lors de courses.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...