Pourquoi Goïot embarque avec Jean Le Cam sur le Vendée Globe

Sponsors sur le bateau de Jean Le Cam pour le Vendée Globe

En sponsorisant Jean Le Cam sur le Vendée Globe, Goïot ne travaille pas que son image. La course autour du monde est un terrain d'essai parfait pour le fabricant d'équipements de pont.

Une initiative collective

Jean Le Cam a eu du mal à boucler son financement pour le Vendée Globe 2016. Heureusement, cette figure de la course au large a su mobiliser les foules à travers sa très médiatisée opération de crowdfunding #YesWeCam, mais pas uniquement. Neopolia, association d'entreprises industrielles des Pays de Loire spécialisées dans le domaine maritime, a sollicité ses membres pour soutenir le marin finistérien. C'est ainsi que Goïot Systems, membre du cluster, a décidé de participer à l'aventure et de sponsoriser Jean Le Cam, à travers la nouvelle structure " Finistère Mer et Vent ", créée pour fédérer les soutiens du skipper.

Créer un réseau

Selon Jacques Leblais, président de Goïot, " C'était l'occasion de rentrer en contact avec Jean Le Cam, qui connaît beaucoup de monde. " Le sponsoring permet ainsi à Goïot d’accroître son réseau et sa notoriété dans le milieu de la course au large.

Un retour aux sources

Dans les années 1960, Goïot travaillait déjà en partenariat avec les plus grands noms de la voile comme Eric Tabarly ou Alain Colas. Si les liens avec la course s'étaient éteints par la suite, Jacques Leblais les a renoué depuis qu'il a repris l'entreprise en 2014. La société soutient depuis le jeune talent Benoît Marie et Halvard Mabire en Class 40.

Un banc d'essai idéal

Pour Goïot, l'investissement dans la course au large est avant tout un partenariat technique. Un voilier effectuant une course océanique, et a fortiori le Vendée Globe, est le banc d'essai le plus exigeant qui existe. Les retours des skippers permettent d'améliorer le matériel pour le rendre toujours plus robuste.

Des retombées sur le marché de la plaisance

Les premières retombées du soutien de Goïot à Halvard Mabire se font déjà sentir avec d'autres marchés dans les voiliers de course. Mais l'intérêt pour l'entreprise d'équipements de pont est également de pouvoir proposer des matériels fiabilisés sur le marché de la plaisance. Le panneau de pont testé sur le Vendée Globe séduira toujours plus le plaisancier et les chantiers que celui qui n'a vu que le jet d'eau du centre d'essai...

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Sponsor au Vendée Globe

Le Vendée Globe annonce des retombées médias records.

Vendée Globe, le Souffle du Nord, un mécénat solidaire.