U Fanale veut lancer le 1er chantier de semi-rigides corses

Nouveau semi-rigide Fanale Marine de U Fanale

U Fanale lance sa marque de bateaux à moteur corses. Objectif : un bateau conçu pour la Corse, fabriqué sur l'île, pour y développer l'industrie nautique.

Des bateaux conçus pour l'Ile de Beauté

U Fanale fait passer le permis bateau, distribue et loue des bateaux en Corse depuis 2007. Connaissant toutes les spécificités de la navigation en Méditerranée, Pierre-André Paoli, gérant de la société, cherche depuis lors le bateau adapté aux eaux de l'Ile de Beauté. Pas toujours satisfait par l'existant, il a décidé de lancer sa propre marque de semi-rigides U Fanale.

Développée en collaboration avec un chantier italien, repreneur des moules de la marque Maestrale, la nouvelle gamme Fanale Marine proposera sur ces carènes éprouvées des plans de ponts pensés pour les eaux corses. 5 modèles ont été conçus à ce jour entre 5,60 m et 8,20 m.

Objectif : produire en Corse

Si pour l'instant seules la marque et la commercialisation sont corses, l'objectif de Pierre-André Paoli est bien de relocaliser l'ensemble de la construction sur l'île. Les premiers modèles sont construits par le partenaire italien dans son chantier. Dans un deuxième temps, l'assemblage des bateaux devraient rapidement avoir lieu en Corse. A moyen terme enfin, M. Paoli souhaite produire entièrement les bateaux sur l'Ile de Beauté.

Développer la construction nautique locale

L'investissement dans le nautisme en Corse s'est toujours portée sur l'aval du secteur, en développant les offres de location et d'accueil portuaire. U Fanale souhaite donner une dynamique à l'amont de la filière nautique, à l'image de ce qui existe en Sicile. Il est pour cela en discussion avec l'Agence Corse de Développement pour qu'elle le soutienne dans cette démarche.

Un réseau en Corse et sur le continent

Si la marque est corse, elle ne vise pas que le marché insulaire. Distributeur français de la marque Kardis depuis plusieurs années, U Fanale s'appuie sur ses revendeurs historiques pour développer un réseau pour ses propres modèles. De nouveaux concessionnaires sont déjà en négociation.

Plus d'articles sur les chaînes :

Corse-du-Sud
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...