Vendée Globe, des retombées médiatiques exceptionnelles

Départ du Vendée Globe 2016-2017

A côté des records sportifs et des exploits techniques, le Vendée Globe 2016-2017 a encore gagné en notoriété. Les retombées médiatiques, télévision, presse, internet et média sociaux sont en très nette hausse. De quoi réjouir l'économie de la course au large.

Les français touchés 74 fois en moyenne

Le "Bruit Médiatique" du Vendée Globe s'élève à 7404 UBM (Unité de Bruit Médiatique correspondant à 1% de la population touchée par un contenu traitant de la course). Cela représente une hausse de plus de 20% par rapport à l'édition 2012. Chaque français a donc entendu parler 74 fois du Vendée Globe au cours de l'événement sur les différents supports médiatiques.

L'organisation du Vendée Globe a comptabilisé un total de 45 000 sujets, articles et messages liés à la course, dont 36% à la télévision, 22% dans la presse écrite, 19% sur les sites internet, 15% sur les médias sociaux, et 8% à la radio.

La télévision en pointe

La télévision a totalisé 1 236 heures de diffusion, contre seulement 738 heures en 2012. Le nombre de chaînes ayant retransmis des images du Vendée Globe a doublé pour atteindre 97 antennes, notamment grâce à une augmentation de la couverture internationale élargie à 190 pays, ce qui peut s'expliquer par le plateau de skippers internationaux.

En France, la télévision a diffusé 605 heures d'images sur le Vendée Globe.

Les médias sociaux en augmentation

Suivant l'évolution médiatique générale et la stratégie mise en place par l'organisation du Vendée Globe, la part des médias sociaux est en forte augmentation. Les organisateurs se félicitent de 264 000 fans sur Facebook, avec une hausse de 350% sur 4 ans et 54 000 followers sur Twitter, soit une augmentation de 280%. Pour la première fois, le nombre de vidéos vues sur Facebook (41 millions) a dépassé le nombre de celles vues sur le site internet via Dailymotion (24,7 millions) et Youtube (4,6 millions).

Le site officiel résiste

Le site internet officiel résiste bien malgré l'évolution des pratiques d'information. Il affiche près de 10 millions de visiteurs uniques, 87 millions de visites et 260 millions de pages vues durant la course. Le cumul des trafics du site internet du Vendée Globe et de l'application mobile (téléchargée 242 000 fois) compte 345 millions de pages vues.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Mic Fralayrie - 22 Mars 2017
La "course" n'a strictement pas d'intérêt vu le déséquilibre d'efficacité entre les bateaux mais c'est pub' qui gagne la Course !

Ajouter un commentaire...