Jeux Olympiques : 21,4 M Euros pour la voile à Marseille

Marina olympique du Roucas Blanc à Marseille pour les JO 2024

La ville de Marseille a lancé son appel d'offres pour la future marina olympique des JO 2024. Budget, phasage et objet des travaux... Quelques informations sur les futures infrastructures des épreuves de voile.

Lancement des infrastructures pour la voile olympique à Marseille

La ville de Marseille a publié le 5 février son appel d'offres pour le "Marché de Conception - Réalisation pour la Modernisation du Stade Nautique du Roucas Blanc pour l'accueil des Jeux Olympiques Paris 2024". Il s'agit du premier pas concret pour la création des infrastructures destinées à accueillir les épreuves de voile dans la cité phocéenne. Marseille accueille déjà régulièrement des régates nationales et internationales sur la base nautique existante du Roucas Blanc, mais la ville constate pourtant d’importants dysfonctionnements, tels que "la saturation des espaces extérieurs et couverts, la dégradation des équipements, le niveau d’accueil et de services en deçà des standards attendus, le problème de sécurité liés à la cohabitation entre les activités." Elle va donc procéder à une rénovation complète du site.

21,4 M€ en deux phases

Les travaux vont s'étaler sur deux phases :

  • La première étape, provisoire, consiste à livrer les installations du Pôle France de Voile et les infrastructures d'accueil des JO. Des livraisons partielles auront lieu avant les test events de 2022 et 2023. Les travaux ne devront pas interrompre les activités d’entraînement sur place.
  • La deuxième partie des travaux, intitulée "héritage", porte sur la transformation des installations des JO en une base nautique pérenne pour les Marseillais, un aspect qui devrait satisfaire le monde phocéen de la plaisance interrogé par BoatIndustry.

Les travaux et la conception sont prévus pour une durée de 81 mois. L'enveloppe globale est de 21,4 M€. Le cahier des charges inclut une part de 25% du marché réservé aux micro-entreprises et PME. Les réponses sont attendues avant le 15 mars 2019.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...