Plastimo : un équilibre entre distribution et produits propriétaires

Yann Cornec, directeur général de Plastimo

Stratégie export, développement de produits, place dans le groupe Alliance Marine et recrutements... Panorama sur l'activité de Plastimo

Le radeau de sauvetage : fer de lance de l'export Plastimo

L'équipementier nautique Plastimo a réalisé en 2018 un chiffre d'affaires de 26,4 M€. Du radeau de sauvetage au compas en passant par les vêtements de quart ou les manches à air, la marque est présente dans de nombreux domaines. Le marché domestique français représente 54% de l'activité. Dans les 46% réalisés à l'export, l'Europe occupe une part prépondérante. "Nos plus gros marchés sont l'Allemagne, le Royaume-Uni, l'Espagne, la Scandinavie et l'Italie. Nos distributeurs historiques en Allemagne et en Italie, Bukh Bremen et FNI ont maintenant intégré le groupe Alliance Marine. Les radeaux et les compas ont réellement un image et une distribution mondiale. Nous sommes notamment bien placés aux Etats-Unis et au Japon" explique Cathy Millien, responsable de la communication de Plastimo. La marque est aujourd'hui distribuée dans 96 pays dans le monde.

Cathy Millien, responsable de la communication de Plastimo

Développer les produits propriétaires

Afin de poursuivre la croissance à l'export, Plastimo a mis l'accent sur le développement de produits propriétaires, conçus et commercialisés sous son nom. En 2018, la marque a notamment sorti des nouveautés dans ses gammes de gilets de sauvetage, de longe et de vêtements de quart. "On s'entoure d'experts pour concevoir ces produits avec les skippers mais aussi des gens de milieux différents comme un designer venant du ski pour nos vêtements. Ce sont des produits importants car nous pouvons les vendre partout dans le monde, à la différence de la simple distribution." illustre Cathy Millien.

Quand l'opportunité se présente, Plastimo travaille également pour l'industrie ou des marchés comme la marine professionnelle ou militaire qui permettent de lisser la charge de travail.

Les produits de distribution, qui représentent 50% du catalogue, complètent avantageusement l'offre en permettant aux clients d'avoir un interlocuteur unique, tout atteignant des volumes logistiques intéressants.

Compas Plastimo en cours d'assemblage

Pôle sécurité en mer d'Alliance Marine

Membre du groupe Alliance Marine depuis 2012, Plastimo occupait une place à part. Il s'agissait du seul fabricant au milieu d'entreprises de distribution. La position de Plastimo s'est trouvée renforcée par l'acquisition en 2018 de 3SI, spécialiste du matériel de sécurité pour les navigateurs. "C'est une bonne nouvelle qui montre que la sécurité a été identifiée comme une ligne directrice par Alliance Marine et que l'aspect industriel devient plus important." se réjouit Cathy Millien. "Les marques restent, mais nos bureaux d'études se parlent et travaillent déjà ensemble."

Trouver les talents

Dans un secteur de la plaisance en croissance, Plastimo fidélise ses employés. "Il est toujours difficile de trouver les talents et c'est toujours long, mais on y arrive. En atelier, on forme du personnel à chaque saison et l'on essaie de lisser au maximum l'activité pour limiter les pics de charge. On arrive aussi à créer de la fidélité chez les intérimaires." témoigne Yann Cornec, directeur général de Plastimo.

Plus d'articles sur les chaînes :

Morbihan
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...