Volvo Penta étudie la recharge rapide des bateaux électriques

Volvo Penta s'empare des enjeux des bateaux électriques

Volvo Penta se saisit de la problématique de recharge des bateaux électriques. Le motoriste suédois s'associe à l'université de Chalmers et au spécialiste de l'électricité ABB.

Un partenariat motoriste – électricien – chercheur

Le motoriste suédois Volvo Penta a signé un partenariat avec ABB, spécialiste de l'électricité marine et l'université de Chalmers dans le domaine des bateaux et navires électriques. Les 3 entités collaboreront dans l'étude de solutions de recharge rapide des bateaux à quais. Le temps nécessaire pour retrouver un autonomie complète et des batteries pleinement chargées est un enjeu majeur pour le développement de la motorisation électrique dans le domaine maritime. "Alors que la navigation tout-électrique est dans sa prime jeunesse, pour que ce nouveau système de transport soit un succès et croisse, il est nécessaire de développer un réseau de stations de recharge rapide." explique Niklas Thulin, directeur de l'électromobilité chez Volvo Penta. "Identifier les solutions les plus prometteuses sera le défi de ce projet d'un an."

Du bus au bateau électrique, des stations de recharge en open-source

Les membres du programme de recherche pourront s'appuyer sur leurs expériences respectives. Volvo Penta dispose du recul lié au développement des solutions terrestres pour les bus de ville, tandis qu'ABB a déjà participé au développement des systèmes de connexion de courant quai pour les paquebots de croisière. L'étude de faisabilité trouvera sa place dans le programme ElectriCity de transports publics de la ville de Gothenburg, qui accueille le siège de Volvo Penta. "Le besoin d'infrastructures, de standards et de réglementations sont décisifs pour accélérer ce changement. Ces infrastructures de recharge pourraient être partagées avec les applications routières, les bus électriques partageant par exemple les mêmes solutions de recharge rapide que les ferries électriques." illustre Niklas Thulin. Volvo Penta indique sa volonté de laisser la technologie qu'il développera en open-source pour accélérer l'adoption de l'électromobilité au niveau mondial.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...