Hors-Série / INB : Toujours plus de formations au nautisme accessibles en apprentissage

Formation mécanicien nautique à l'INB

Grâce à l'alternance, l'INB rend toutes les grandes familles de métiers du nautisme accessibles avec une immersion en entreprise. Un avantage pour l'apprenant et pour l'employeur, soutenu par les partenaires, professionnels de la plaisance.

L'alternance dans le nautisme sous toutes ses formes

L'INB dispose d'une expérience de plus de 50 ans dans la formation aux métiers du nautisme et à sa mise en œuvre avec les professionnels. A la rentrée 2019, le centre de formation, installé à Concarneau, Port-la-Forêt et Villefranche-sur-mer, passe un nouveau cap et se prépare aux nouvelles réformes de la formation professionnelle. Toutes les grandes familles de compétences du monde de la plaisance seront désormais accessibles à travers un dispositif d'alternance, via des contrats d'apprentissage ou de professionalisation :

  • formations techniques au composite et à la mécanique marine : maintenance nautique et mécanicien nautique
  • formations nautiques : BPJEPS Voile Croisière ou Multisupports
  • formations technico-commerciales

Un système adapté aux étudiants et aux entreprises du nautisme

Les filières en alternance offrent des bénéfices aux employeurs comme aux élèves accueillis. Durant la période en entreprise, les apprenants se forment à la culture et au mode de travail de la société. "Avec un engagement de 2 à 3 ans, c'est une forme de période d'essai améliorée. De plus, les étudiants passent entre 65 et 75% du temps en entreprise et nous faisons attention à respecter la saisonnalité de l'activité de plaisance. Les apprentis sont généralement 100% du temps dans la société entre mai et septembre." explique François Bergeronneau, responsable de la communication.

Des enseignements adaptés au marché de la plaisance

Afin de suivre au mieux les évolutions du nautisme et de la plaisance, l'INB développe des partenariats avec les entreprises du secteur pour se doter d'un outil pédagogique adapté. Un plateau technique est en service avec le motoriste hors-bord Mercury et un deuxième outil similaire avec Volvo Penta pour les moteurs inboard sera opérationnel à la rentrée 2019. Le centre de formation travaille également avec les constructeurs et leurs réseaux de distribution sur des opérations techniques comme de maintenance électronique ou des réparations composite.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...