Disparition d'Olaf Harken, pionnier de l'accastillage

Peter et Olaf Harken, fondateurs de la marque d'accastillage © Harken

L'accastilleur Harken a annoncé la disparition de son co-fondateur Olaf Harken. Retour sur le parcours de ce pionnier du nautisme moderne, de la construction de bateaux au développement des célèbres poulies et matériel d'accastillage.

Décès d'Olaf Harken

Le co-fondateur de la célèbre marque de matériel d'accastillage Harken, Olaf Harken, est décédé le 21 octobre 2019, à l'âge de 80 ans. Il s'est éteint dans son sommeil à Pewaukee dans le Wisconsin, où est installée l'entreprise qu'il a fondé avec son frère Peter Harken.

Démarrage dans la construction de dériveurs

Olaf Harken est né en 1939 en Indonésie d'un père hollandais et d'une mère suédoise. Après de multiples déplacements et séparation au cours de la seconde guerre mondiale, la famille se retrouve finalement à San Francisco en 1946. Avec son frère Peter, ils suivent les déménagements de la famille au travers des Etats-Unis et aux Philippines. Peter revient faire des études d'économie dans le Wisconsin, tandis qu'Olaf se diplôme en ingénierie à Atlanta. Peter se lance dans la fabrication de dériveurs pour le marché universitaire, rejoint en 1967 par son frère. Ils créent ensemble le chantier Vanguard Boats qui construit ces petits voiliers. Rapidement, Peter s'occupe de la technique tandis que son frère gère les aspects financiers et administratifs. "Lorsque l'entreprise démarrait à peine, Olaf était en charge de l'argent. Il a maintenu l'activité. Si j'en avais été responsable, nous aurions eu de gros problèmes !" ironisait Peter.

Peter Harken équipant un dériveur (Droits : Harken)

Développement des poulies Harken

Les dériveurs servent de support pour l'invention qui va faire la réputation des frères Harken. Imaginées par Peter Harken pour des E-scows et des chars à glace lorsqu'il était étudiant, ses poulies sur roulement à billes plastiques sont rapides et nettement plus légères que les concurrentes à roulement en inox. Ils passent un accord avec Accurate Products pour la fabrication, société qu'ils rachèteront en 2010. Vendues aux champions olympiques Lowell North et Buddy Friedrichs, les poulies gagent en popularité et l'activité démarre.

Transition vers les gros bateaux de plaisance et de course

L'activité de Vanguard se poursuit. Après le succès des 470, dont les frères Harken obtiennent la licence pour les Etats-Unis, le Finn assure une belle activité au chantier. Du côté de l'accastillage, Harken, société désormais indépendante de la construction de dériveurs, se tourne vers le marché des bateaux de plus grande taille. En utilisant du Torlon, un nouveau type de plastique à la place du Delrin plus tendre équipant les petits modèles, Harken développe des poulies de grande taille supportant les charges de voiliers plus imposants. Après l'application sur le 12 M JI Sverige dans la coupe de l'America 1977, le secteur se développe.

Air Winch d'Harken

Acquisition des winches Barbarossa

Les frères Harken décident finalement de se spécialiser dans l'accastillage et vendent le chantier Vanguard en 1986. En parallèle, ils font l'acquisition du fabricant italien de winches Barbarossa. L'activité se développe et les winches Harken, 1ers à proposer des poupées en carbone équipent les deux finalistes de la coupe de l'America en 1995.

Développé à l'internationale avec des filiales en France, en Italie, en Suède, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Royaume-Uni et en Pologne, Harken s'est ouvert aux marchés industriels, en maintenant une position de choix dans le nautisme avec son catalogue de poulies, de chariots, de winches et d'enrouleurs.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...