FFVoile : Quel projet pour la fédération jusqu'en 2024 ?

Départ de régate avec la FFVoile

La Fédération Française de Voile a présenté son projet sportif fédéral pour la période 2019-2024. Compétition, accessibilité à la navigation, transition numérique... Quels sont les enjeux et objectifs identifiés par la FFVoile ?

Un projet sportif fédéral pour la FFVoile

"2020 est aussi pour la fédération une année particulièrement importante, avec la mise en application de notre projet sportif fédéral" indique Nicolas Hénard, président de la Fédération Française de Voile dans son édito de rentrée. Ce document, certes très théorique, indique les grands axes de la politique souhaitée par les instances de la voile en France. C'était également une nécessité pour la structure, afin de conserver ses financements auprès de la nouvelle Agence Nationale du Sport, instituée en 2019. Il dresse plusieurs constats sur les pratiques de navigation et fixe des actions à mener.

Capitaliser sur la bonne image de la navigation à voile

La FFVoile liste les forces et les opportunités dont dispose le sport. La fédération insiste sur la force de sa structure et de son maillage territorial pour saisir les opportunités liées à la bonne image de la voile en France, "une pratique rêvée des français avec 12 millions de sympathisants". Elle mise aussi sur les Jeux Olympiques 2024 sur le plan d'eau de Marseille. Elle alerte néanmoins sur les difficultés de communication avec le public, mais aussi avec ses propres clubs. Les problèmes financiers et le développement des sports nautiques en pratique individuelle sont d'autres freins potentiels identifiés.

Des actions pour la voile entre 2020 et 2024

La FFVoile se fixe 4 objectifs structurants : l'accès à l'eau pour tous, le rôle d'accompagnateur de la fédération, mettre le club au cœur du projet et l'accès au plus haut niveau. Elle entend agir pour cela sur 4 leviers transversaux : la digitalisation, la communication, la formation et le respect de l'environnement. Le projet fédéral liste une série de thématiques sur lesquelles mener des actions phares comme le sport santé, la voile handi-valide ou la voile féminine. On peut regretter que la compétition, nécessaire mais non suffisante au futur de la voile, y garde une part prépondérante, comptant pour 5 de 8 thématiques présentées.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...