Yachting Accastillage : Un nouvel acteur de l'équipement dans la voile légère

Jean-Noël Héraud lance Yachting Accastillage, fournisseur pour les professionnels de la voile légère

Le milieu de la voile légère accueille un nouveau fournisseur. Jean-Noël Héraud, créateur de Yachting Accastillage, nous présente la nouvelle société et ses objectifs. Un cap optimiste malgré une mise à l'eau en temps de crise sanitaire.

Un spécialiste de l'accastillage et de l'équipement pour la voile légère

Jean-Noël Héraud a lancé en mars 2020 Yachting Accastillage, à Nieul-sur-Mer en Charente-Maritime. A travers sa nouvelle entreprise, l'ancien salarié de Yachting Thommeret, un acteur historique du nautisme, va distribuer et commercialiser du matériel en priorité pour la voile légère. "Yachting Accastillage importe et distribue différentes marques comme RWO pour l'accastillage ou les adhésifs PSP très utilisés pour la réparation des bateaux et des voiles. Le matériel est disponible en vrac pour les chantiers" explique le fondateur. "On importe aussi des voiles de fabrication chinoise, personnalisables en terme de couleur ou avec les logos des sponsors."

Yachting Accastillage importe également 2 modèles d'Optimist en polyéthylène pour les écoles de voile et en polyester pour la régate.

Un acteur au service des professionnels et des écoles de voile

Familier du secteur, Jean-Noël Héraud a identifié la niche de la voile légère comme une opportunité. "Il y a beaucoup de monde dans l'accastillage pour les gros bateaux, avec un gros gâteau à se partager. En revanche, il y a un petit gâteau, mais peu de monde dans la voile légère avec des choses à faire. Par exemple, pour du cordage en dessous de 6 mm, c'est compliqué à trouver. Notre première clientèle visée sont les professionnels (magasins de voile légère, distributeurs Hobie Cat, petits chantiers...) et les écoles de voile". Si Yachting Accastillage possède une boutique en ligne pour les plaisanciers particuliers, ce n'est pas sa cible privilégiée. "Cela devrait compter pour 5 à 10% de l'activité. Ce n'est pas notre vocation première" précise Jean-Noël Héraud.

Locaux de Yachting Accastillage

Une ouverture optimiste sur fond de Covid-19

Yachting Accastillage fait face à des difficultés liées à la crise sanitaire du Covid-19, mais son fondateur garde confiance. "Je paye aujourd'hui un loyer pour un local neuf de 180 m². L'entreprise a été créée en mars 2020 et le chiffre d'affaires de mars et avril sera nul. C'est évidemment compliqué et les embauches envisagées attendront. On va faire le dos rond, mais je reste confiant sur le long terme" conclut Jean-Noël Héraud.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...