Brunswick optimiste pour la reprise du nautisme

Bateau Sea Ray du groupe Brunswick

Le leader américain de la plaisance, Brunswick, affiche son optimisme sur la reprise du marché nautique. Une position partagée avec une partie des analystes financiers.

Brunswick anticipe le remboursement des ses "prêts Covid"

Le groupe Brunswick, leader de la plaisance aux Etats-Unis, propriétaire des moteurs Mercury et de marques de bateaux comme Boston Whaler, Bayliner, Quicksilver ou Sea Ray, a annoncé le remboursement partiel des prêts contractés en mars pour faire face à la crise du Covid-19. Il va rembourser le 26 juin 2020, 200 millions de dollars sur les 385 millions empruntés pour garantir ses liquidités et sa trésorerie au plus fort de la pandémie.

"Aujourd'hui, avec une meilleure vision du marché nautique et la confiance dans l'exécution de nos prévisions, nous pensons que cette opération est dans l'intérêt de notre entreprise et de nos actionnaires" indique Ryan Gwillim, directeur financier de Brunswick. "S'il reste des incertitudes sur l'impact économique à long-terme de l'épidémie de Covid, nous pensons que cette action est le meilleur équilibre entre la reconnaissance de ce risque et la conjoncture à court terme de la demande post confinement observée dans notre activité bateau, moteur, accessoires et pièces détachées."

Des cotations boursières faibles

Certains analystes de la presse économique américaine semblait partager le constat optimiste des dirigeants, invitant les actionnaires à investir. Alors que les acteurs du marché des véhicules de loisir ont vu leurs actions croître de 20%, celles du secteur de la marine ont stagné. L'analyste Al Root mise sur les effets du recentrage de Brunswick sur la plaisance (NDLR : le groupe s'est séparé de ses activités de matériel de fitness et de billard) pour mieux résister à la crise et bénéficier d'une croissance comparable à celle des véhicules de loisir dans un délai relativement court.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...