Evinrude, le choix du moteur 2 Temps

Evinrude E-Tec G2 150 CV

Dans un marché hors-bord européen dominé par le 4 temps, Evinrude fait le choix du 2 temps. Un positionnement à contre-courant que les performances justifient. Couple, puissance, consommation, environnement...

Un 2 temps high tech

Alors que l'ensemble des concurrents passait au 4 temps, Evinrude a fait le choix de rester sur une technologie 2 temps. Pour maintenir un niveau d'émissions polluantes suffisamment bas, la marque canadienne a d'abord développé la génération E-Tec, des moteurs à injection directe, sur la base de ses anciens blocs. Les E-Tec G2, nouveaux fers de lance d'Evinrude, ont été développé avec des blocs moteurs spécialement conçus pour l'injection directe, afin de tirer le meilleur de cette technologie. Ils ont reçu un Innovation Award au NMMA 2016.

Couple important

Selon Jason Eckman, Manager Produit des E-Tec G2 pour Evinrude, les nouveaux moteurs entre 150 et 200 chevaux offrent 30 % de couple de plus que les générations précédentes, particulièrement à bas régime.

De plus, une courbe de puissance montant rapidement et très plate à fort régime permet au moteur de maintenir ses performances dans les virages et lorsqu'il est très chargé.

Injection sur moteur E-Tec G2 Evinrude

Consommation limitée à haute vitesse

Les moteurs Evinrude E Tec G2 présentent une courbe de consommation moins liée à la vitesse que les 4 temps. Ainsi, une efficacité énergétique encore optimale à 30 nœuds permet une économie de carburant substantielle pour le plaisancier.

Un ralenti performant et écologique

Avec un ralenti réglé très bas, à 400 tr/min, les E-Tec G2 sont extrêmement silencieux. Les émissions de CO y sont très faibles.

Une pédagogie nécessaire

Dans un marché très uniforme, où la quasi totalité des hors-bords vendus en Europe sont des 4 temps, Evinrude se doit d'expliquer son choix technologique au grand public pour convaincre. Nul doute que les démarches marketing en cours, notamment par l'équipement de bateaux neufs y parviendra.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...