Seawind Catamarans, les australiens veulent attaquer le marché européen

Catamaran Seawind 1600 Performance

Le groupe Seawind Catamarans, plus connu en France pour les trimarans Corsair Marine, souhaite se développer sur le marché européen du catamaran. Nouveaux standards de finition et réseau commercial permettront de relever le défi.

Une poids lourd australien du nautisme

Le chantier Seawind Catamarans existe depuis 1982. Créée en Australie par Richard Ward, l'entreprise a commencé par construire des catamarans de plage. En 1991, Seawind Catamarans lance son premier modèle dédié à la croisière, le Seawind 850, un catamaran de 28 pieds. Au cours des années 90, la gamme de voiliers de croisière se développe et les exportations dans la zone Asie Pacifique sont importantes.

En 2000, Seawind Catamarans rachète les catamarans à moteur Venturer. Le groupe fait ensuite l'acquisition en 2010 de la marque américaine Corsair Marine, dont les trimarans sont produits au Vietnam. Profitant des synergies pour baisser les coûts de production, tout en bénéficiant du savoir-faire vietnamien dans les composites, Seawind Catamarans regroupe l'ensemble de la fabrication de ses bateaux à Ho Chi Minh Ville.

Le groupe Seawind Catamarans emploie aujourd'hui plus de 200 personnes et a construit sur l'ensemble de ses marques plus de 2500 bateaux.

Prendre sa part du marché européen du multicoque

Si les plaisanciers européens connaissent les trimarans Corsair Marine, peu d'entre eux ont entendu parlé des catamarans Seawind, sur un marché dominé par les marques françaises. Le groupe entend changer les choses. Il s'appuiera pour cela sur le réseau existant de Corsair Marine, distribué en France par Plaisance Nautic Services et une plus forte présence sur les salons.

Les images du nouveau Seawind 1600 Performance était mises en avant sur le stand de la marque au salon international de la Grande Motte. Le voilier, premier modèle de la marque conçu pour les attentes des plaisanciers européens, sera présenté au Cannes Yachting Festival 2017. Prévu à un prix contenu d'environ 900 000 € HT, livré en Europe, le bateau devrait trouver sa place dans le marché...

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...