Magma Composites, naissance d'un chantier naval

Drapage de coque chez Magma Composites

Le chantier Magma Composites vient d'ouvrir à Questembert. Son fondateur Olivier Pavia nous présente la genèse du projet et ses ambitions sur le marché de la plaisance et de la sous-traitance.

Monter un chantier pour construire le bateau

Magma Composites est le fruit d'une série d'opportunités. Après plusieurs années dans la gestion de projet et de production pour les chantiers Multiplast et CDK Technologies, Olivier Pavia monte son propre bureau d'études. Il travaille pour différents teams de course au large. "C'est en croisant Vincent Lauriot-Prévost sur le marché à Vannes un samedi matin que cela a commencé. Il me parle d'un de ses clients, plaisancier amateur très confirmé, qui a un projet de catamaran de 30 pieds dans les cartons et me propose de travailler dessus pour la conception et la mise au point avec VPLP. Je devais ensuite assurer la gestion de chantier pendant la construction. " explique le jeune ingénieur.

Finalement, le chantier qui devait assurer la construction voit son carnet de commande rempli par un plus gros projet. Olivier Pavia décide de s'associer avec son client pour créer Magma Composites le 12 mai 2017 et construire lui-même le catamaran.

Atelier de Magma Composites

Installation à Questembert

A la recherche de locaux entre Lorient et Muzillac, pour profiter de l'environnement nautique local, c'est à la pépinière d'entreprises de Questembert que Magma Composites s'installe. Le chantier investit dans un premier temps 450 m², bien isolés, dédiés à l'infusion et à l'assemblage. En décembre 2017, s'ajoutent 250 m² pour l'étuve et la fabrication des pièces en carbone pré-imprégné. "En arrivant, j'ai été surpris du dynamisme économique de Questembert et de la qualité de son réseau de fournisseurs. Nous avons embauché 4 étudiants sortant de la filière plasturgie du lycée Marcellin-Berthelot."

Les associés ont déjà investi 150 000 € dans le matériel, dont une étuve de 12,5 m de long. L'entreprise devrait se doter rapidement d'un centre d'usinage 3 axes. Elle emploie déjà 7 personnes et souhaite embaucher 3 nouveaux salariés.

Le catamaran pour commencer

Objectif premier et vitrine de Magma Composites, le premier catamaran devrait être mis à l'eau en juin 2018. D'une longueur de 30 pieds et dédié à une navigation hauturière sportive, il sera repliable et transportable en conteneur. Après sa mise au point, la production en série pourra commencer.

Magma Composites se positionne également sur le marché de la sous-traitance pour le nautisme et la course au large, mais aussi pour l'industrie.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...