Refit de yachts, les espagnols toujours plus installés à La Ciotat

Chantiers navals de La Ciotat

Le spécialiste catalan du refit et de l'entretien de yachts MB92 renforce sa position à La Ciotat. Rachat de Blohm+Voss et projet d'élévateur de 4000 tonnes, le chantier naval investit sur le long terme dans les Bouches-du-Rhône.

Rachat de Blohm+Voss

Le chantier espagnol Marina Barcelona 92 (MB92) a annoncé la signature d'un accord avec le groupe allemand Lürssen pour le rachat des 51% qu'il détenait dans la société Blohm+Voss La Ciotat. L'industriel barcelonais, qui était associé à Blohm+Voss pour la gestion de la Grande Forme de La Ciotat, en devient l'opérateur exclusif. La coopération entre les 2 groupes devraient se poursuivre à travers le partage des infrastructures.

Fusion avec Compositeworks

MB92 avait déjà fait l'actualité du marché du refit en prenant le contrôle du chantier naval Compositeworks en novembre 2017, présent à La Ciotat et La Rochelle. L'entreprise va désormais fusionner avec Blohm+Voss La Ciotat pour donner naissance à une nouvelle entité, intégrant l'ensemble des salariés actuels. Le processus sera supervisé par le siège de MB92 à Barcelone. La marque Blohm+Voss La Ciotat disparaîtra avant fin septembre 2018.

Concentration et investissements dans le refit de yachts en France

L'écosystème de la grande plaisance française est en pleine ébullition. Alors que les rachats successifs à La Ciotat et La Rochelle ont limité le nombre d'acteurs et internationalisé les capitaux, les investissements se poursuivent et aiguisent les appétits. Le projet d'élévateur à bateaux de 4000 tonnes à La Ciotat, prévu pour 2021, intéresse MB92, mais également d'autres acteurs. Monaco Marine a annoncé de son côté avoir été retenu pour un élévateur de 6000 tonnes à Marseille, dédié aux gigayachts.

Plus d'articles sur les chaînes :

Bouches-du-Rhône
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...