Aquila Catamarans, le spécialiste du multicoque à moteur débarque en Europe

Catamaran à moteur Aquila 44

Les power cats d’Aquila Catamarans veulent leur part du marché européen. Peu connue en Europe, la marque américaine de multicoque à moteur a l’histoire et les moyens techniques pour inquiéter les constructeurs du vieux continent.

L’alliance de 3 acteurs installés de la plaisance

La marque Aquila Catamarans est née d’une association entre 3 spécialistes du nautisme. Le chantier Sino Eagle, basé à 3 heures de Shanghai en Chine, produit des embarcations en composite pour la plaisance et les sports d’eau depuis plus de 35 ans, du canoë au paddle en passant par l’aviron ou le surf. Spécialiste du composite, il réalise lui-même ses tissus de carbone à partir des fils et maîtrise les techniques de l’infusion. Alors qu’il travaillait depuis quelques temps avec Robertson & Caine, le constructeur des catamarans Leopard, en complément des usines principales du Cap en Afrique du Sud, la crise de 2008 met fin au partenariat. Disposant d’un chantier neuf, prêt à produire, Sino Eagle s’associe à MarineMax, plus gros vendeur de bateaux aux Etats-Unis. Dirigée par Alex Raas, ancien responsable de Leopard, il apporte un concept de catamaran à moteur, développé avec le renommé cabinet d’architecture J&J Design.

Aquila 36

Des carènes de catamarans dédiées au moteur

Alors que la majorité des multicoques à moteur de plaisance dérivent de modèles à voile, Aquila Catamarans fait le choix d’une gamme pensée directement pour le moteur. Démarrée avec un modèle de power cat de 48 pieds pour le marché du charter, elle s’est agrandie avec un 44 pieds destiné à la croisière pour les propriétaires et un 36 pieds au programme de weekender. Le chantier a produit 70 bateaux en 2018 et plusieurs centaines depuis 2012. D’autres modèles de plus grande taille devraient voir le jour rapidement.
Le chantier se positionne sur le segment milieu – haut de gamme. "On fait du vrai motoryacht, cela se voit dans les options et des détails comme les coques à bulbe. Les Aquila sont des bateaux à moteur et il se trouve que ce sont des catamarans !" explique Yvan Eymieu, responsable export d’Aquila Catamarans.

Yvan Eymieu, responsable export d'Aquila Catamarans


L’Europe en ligne de mire

Très connue aux Etats-Unis, la marque Aquila Catamarans veut sa part du marché en pleine croissance du catamaran à moteur en dehors des US. "Sur les 100 premiers bateaux, 96 ont été vendus aux Etats-Unis. Aujourd’hui ce ne sont plus que les 2/3. On a signé avec Simpson Marine en Australie et Nouvelle-Zélande et un partenariat avec Master Yachting en Croatie qui a pris livraison du premier Aquila 44 en version 4 cabines. Nous souhaitons désormais construire un réseau en Europe. On voudrait trouver un concessionnaire en France qui ait une ambition et des moyens égaux à ceux d’Aquila." explique Yvan Eymieu. Nul doute que ce nouvel acteur pourrait modifier l’équilibre du marché du power cat.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...