Wally intègre un grand groupe du yacht et de la grande plaisance

Wally au Boot 2019 lors de son intégration au groupe Ferretti

Les négociations de vente de Wally sont arrivées à leur terme. La célèbre marque italienne de voiliers et de motoryachts de luxe rejoint un groupe italien spécialiste de la grande plaisance.

Ferretti s’offre la marque Wally

Le groupe italien de superyachts Ferretti a annoncé avoir signé le rachat de la célèbre marque de bateaux de luxe Wally. Le constructeur de voiliers et de motoryachts vient s’ajouter à la liste de marques réputées dans la grande plaisance, de Riva à Pershing en passant par CRN, Itama et Mochi Craft, déjà détenues par l'industriel transalpin.

Des investissements industriels dans Wally

Luca Bassani, fondateur de Wally était à la recherche d'un investisseur depuis plusieurs mois. Après plusieurs expériences de construction en interne de ses yachts en Italie puis en Tunisie, la marque sous-traitait la fabrication des bateaux dans divers chantiers navals selon les projets. Ce modèle économique a pu poser problème et l'intégration au groupe Ferretti va permettre une maîtrise directe de la production. Le groupe a indiqué que la construction des nouveaux modèles de Wally serait entièrement réalisée sur les sites de Ferretti et les plus gros bateaux au sein du chantier de superyachts à Ancone sur l'Adriatique. Un investissement de 84 M€ est prévu sur 4 ans, dont 70 M€ durant les années 2019-2020 pour la conception et la production des yachts Wally.

"Le marché nécessite aujourd'hui des investissements significatifs pour développer de nouveaux produits et de nouveaux marchés. Ferretti a d'extraordinaires capacités industrielles, organisationnelles et commerciales et sera en mesure de booster Wally." se félicite Luca Bassani.

Ouverture aux voiliers

Avec l'acquisition de Wally, le groupe Ferretti s'offre un nom prestigieux, mais également une diversification vers le monde de la voile. Les voiliers étaient jusqu'à présent absent de son catalogue.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...