Brabus Marine, l'alliance de l'automobile et du nautisme pour des sportboats exclusifs

Le chantier finlandais Axopar, reconnu pour ses bateaux à moteur modernes et sportifs vient de lancer en partenariat avec le préparateur automobile allemand de voitures de luxe, une nouvelle marque de sportboat de luxe : Brabus Marine.

D'un one-shot…

En 2018, le chantier finlandais Axopar s'associait au préparateur automobile de luxe Brabus pour lancer le Brabus Shadow 800, un tender/daycruiser produit en édition limitée avec une méthode de construction et des matériaux exclusifs. En 2019, les deux partenaires réitéraient l'opération avec le Brabus Shadow 500 Black OPS, lui aussi produit en seulement 28 exemplaires.

Remontons quelques années auparavant pour comprendre l'origine de ce partenariat. Un client ayant acheté un bateau Axopar l'avait fait customiser par Brabus.

Suite à cette première expérience convaincante, les deux marques se sont rapprochées pour produire une série limitée et la commercialiser. "On s'est dit que puisqu'il y avait de la demande, on allait développer un bateau. C'est comme ça qu'est né le 800 Shadow, une série limitée à 20 exemplaires."

Et pour justifier le rapprochement avec le constructeur automobile, Jan-Erik Viitala, cofondateur d'Axopar, explique : "Brabus représente tout ce que nous recherchions. Nous avons la même philosophie. Ils font la même chose que nous sur des voitures. Nous avons entamé cette collaboration parce qu'on s'est aperçu que l'on avait les mêmes clients."

… au lancement d'une marque

Au vu du succès rencontré par cette première série limitée, les deux marques ont décidé de lancer un projet commun : Brabus Marine. Cette dernière commercialisera des bateaux de luxe en mutualisant l'expertise de la customisation automobile de Brabus à la grande expérience marine d'Axopar Boat. Son objectif ? Faire partir du top 10 des marques de bateaux à moteur de luxe.

"A travers Brabus Marine, Axopar approche des clients haut de gamme. Pour faire une comparaison avec le monde de l'automobile, avec Axopar, on proposait des BMW, avec Brabus Marine, on propose des Porsche ou des Bentley. Il y a plus de luxe à bord, plus de puissance, mais aussi de nouvelles technologies" explique Jan-Erik Viitala, cofondateur de la marque Axopar.

Le premier modèle de cette gamme sera le Brabus Shadow 500, un weekender de 28 pieds, capable d'atteindre les 50 nœuds grâce à ses 2x250 XS Pro V8 FourStroke de Mercury Marine. Ce modèle est en finition gel coat (3 couleurs) ce qui le distingue de l'édition Exclusive. Cette dernière est livrée avec une luxueuse peinture au brillant profond.

D'autres modèles de 30 à 45 pieds sont d'ailleurs en développement et devraient voir le jour en 2020.

Le meilleur des deux mondes

Si les bateaux Brabus Marine sont construits sur les coques existantes des modèles Axopar (le Shadow 800 utilise la coque de l'Axopar 37 et le Shadow 500 celui de l'Axopar 28), ces dernières sont modifiées pour supporter plus de puissance. Le tableau arrière est renforcé, comme la structure, pour recevoir une motorisation plus importante. Les Axopar reçoivent des V6 et les Shadow des V8. "Les bateaux sont puissants, rapides, mais surtout confortables", explique le cofondateur.

Outre la motorisation, qui différencie les deux gammes, la qualité de finition et d'équipements est bien supérieure. Le chantier utilise du carbone, du silvertex ou de l'électronique dernier cri et le bateau est vendu déjà entièrement équipé. Si dans la version de base, le Brabus Shadow 500 est proposé en 3 couleurs de gel-coat, la version exclusive est quant à elle, peinte au pistolet.

"Les bateaux Brabus sont des tenders, mais peuvent être utilisés comme des daycruiser. L'idée est d'apporter plus de fun et d'amusement aux propriétaires en utilisant la technologie de Brabus Car : performance, accélération et luxe."

Un bateau d'exception

Ces modèles de luxe visent à un marché de niche, de propriétaires qui n'en sont pas à leur premier bateau et recherchent l'exception. "Le Brabus Shadow représente un bon compromis entre un RIB et un bateau de croisière. Il offre la stabilité du premier et le confort de l'équipement du deuxième."

La production d'un Shadow est beaucoup plus longue et couteuse qu'une production standard. Ceci s'explique par les coûts de développement, la qualité des matériaux, la technologie embarquée et le niveau d'équipement plus élevé.

À titre d'exemple, le temps nécessaire pour peindre un Brabus Shadow en édition limitée est le même que pour construire 30 coques d'Axopar de même taille.

Depuis octobre 2018, une nouvelle usine de production entièrement dédiée à la gamme Brabus Shadow a vu le jour sur le site d'Axopar.

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...