Ports Propres : Des formateurs pour une certification environnementale impartiale

Ports Propres forme à l'usage des moyens de lutte contre la pollution

La certification environnementale Ports Propres se donne les moyens de son développement en créant un cursus de formateurs. Une ambition que nous explique Véronique Tourrel-Clément, déléguée générale de l'union des ports de plaisance de PACA.

Une formation pour diffuser la certification Ports Propres

Former des formateurs ! C'est la nouvelle étape de développement de la certification Ports Propres qui reconnaît la démarche écologique et environnementale des ports de plaisance. L’Union des Ports de Plaisance Provence-Alpes-Côte d’Azur et Monaco (UPACA), à l'origine de la création de la certification en 2008, s'est associée au CPIE Côte Provencale, organisme spécialisé dans les formations sur le champ du développement du territoire et de la préservation de l'environnement, pour créer un cursus de formateur à Ports Propres. Alors que 51 des 68 ports français certifiés sont en région PACA, Ports Propres commence à gagner de nouveaux bassins de navigation. "Il devenait urgent d'avoir des formateurs dans les différentes régions françaises. La formation du personnel est un des 17 critères vérifiés par l'AFNOR dans le cadre de l'attribution de la certification Ports Propres et l'on ne pouvait pas assurer cela uniquement depuis notre région." explique Véronique Tourrel-Clément, déléguée générale de l'UPACA.

Session de formation Ports Propres

La première session de formation est en cours. Le but est de donner les éléments aux stagiaires pour qu'ils puissent eux-même enseigner aux personnels des ports de plaisance la façon d'utiliser les matériels de lutte contre la pollution et les moyens de communiquer de manière efficace avec les plaisanciers.

Des ambitions dans les marinas européennes

Depuis 2011, la certification Ports Propres est agréée au niveau européen. Le réseau entend se développer en dehors des frontières de l'hexagone. 11 ports de plaisance étrangers ont déjà obtenu le sésame. "L'Europe est un objectif à moyen terme. On devrait former des formateurs d'ici 2021 dans d'autres pays européens." confirme Véronique Tourrel-Clément.

Point Propre de Ports Propres

Ports Propres : Une certification indépendante et non un label

Initiée au milieu des années 2000, la démarche Ports Propres a abouti à une certification indépendante mise en place avec l'AFNOR. Chaque port subit un audit de contrôle annuel et doit être re-certifié tous les 3 ans.Un gage de sérieux que souligne son initiatrice. "C'est une certification et non un label. Il y a un contrôle externe et objectif par l'AFNOR et non par le créateur d'un label. L'UPACA n'y a pas d'intérêt économique." insiste Véronique Tourrel-Clément. A l'heure du foisonnement des labels environnementaux, la démarche semble louable.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...