Port de la Tremblade : Plus de places pour accueillir la plaisance sur la Seudre

Futur bassin à flot du port de plaisance de la Tremblade

Un bassin pour les bateaux de plaisance au cœur de la ville de La Tremblade. Alors que les travaux débuteront en 2019, Pierre-Yves Chevalier, directeur du Syndicat Mixte des Ports de l’Estuaire de la Seudre, nous explique les enjeux du projet de port de plaisance.

Un nouveau bassin pour le port de la Tremblade

Le port de plaisance de la Tremblade en Charente-Maritime va se doter d'un nouveau bassin au cœur du centre-ville sur la place Faure Marchand. Il permettra la création de 115 places à flot, grâce à la mise en place d'une porte seuil. L'entrée et la sortie des bateaux seront possible 2,5 H avant et après la pleine mer. L'aménagement du nouveau bassin s'accompagnera de la création d'une cale de mise à l'eau et d'un reprofilage du chenal d'accès. Une capitainerie sera créée dans les bâtiments de l'ancienne gare qui abriteront également le siège du Syndicat Mixte des Ports de l’Estuaire de la Seudre qui regroupe 11 ports sur les rives du fleuve. Le projet, porté par la communauté d'agglomération de Royan, dispose d'un budget global de 11,5 M€ TTC.

La place Faure Marchand actuellement

Mieux servir la navigation de plaisance sur la Seudre

"Notre objectif est de répondre à la demande sur le secteur que nous ne pouvions satisfaire avec les contraintes du chenal de l'Atelier, ni dans le port de Marennes qui manque de places. Nous sommes dans une zone spécifique avec des bateaux de petite et moyenne taille. Nous avons la volonté d'accueillir des voiliers et des vieux gréements plus gros, grâce à nos 100 places supplémentaires accessibles avec des tirants d'eau allant jusqu'à 1,80 m." explique Pierre-Yves Chevalier, directeur du Syndicat Mixte des Ports de l’Estuaire de la Seudre.

Des places à l'échouage peu adaptées aux voiliers

Développement touristique et nautique

La mairie de la Tremblade compte également sur l'attrait touristique d'un port de plaisance en centre ville. Elle va créer sur les quais des espaces d’agrément et de promenade, mais également des locaux commerciaux. Elle affiche aussi sa volonté de développer l'activité nautique des 3 chantiers navals installés sur la commune.

Un port pensé sur le long terme

La création du bassin de plaisance de la Tremblade est une volonté ancienne de son maire, Jean-Pierre Tallieu. Après l'arrêté autorisant le projet en août 2008, la construction d'une station de lagunage a débuté pour s'assurer de la qualité de la gestion de l'eau et de l'absence de pollution dans un milieu sensible, entouré des fameuses claires servant à l'élevage des huîtres de Marennes-Oléron. Une tempête a ralenti les travaux, puis la loi NOTre a redistribué les compétences. La naissance du Syndicat Mixte en 2017 a relancé la dynamique. Les travaux du bassin devraient débuter en automne 2019 pour une ouverture du nouveau port de plaisance lors de la saison 2022.

Plus d'articles sur les chaînes :

Charente-Maritime
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...