Le chantier naval Beboat en deuil

Erwan Boisecq, à la barre du chantier naval Beboat, est décédé le 8 juin 2019

Le fondateur du chantier naval Beboat, Erwan Boisecq est décédé à l'âge de 51 ans. Retour sur le parcours, trop vite interrompu, de celui qui s'était fait une place dans le milieu de la voile classique.

Disparition du fondateur du chantier Beboat

Le chantier naval Beboat a annoncé le décès de son fondateur Erwan Boisecq. Agé de seulement 51 ans, ce professionnel reconnu du milieu des bateaux classiques, a été victime d'une crise cardiaque le samedi 8 juin 2019. Sa disparition intervient seulement 5 ans après la création de Beboat et le lancement d'une nouvelle carrière prometteuse dans la construction de voiliers. Boatindustry s'associe à ses proches et à l'équipe du chantier dans ces moments douloureux.

De photographe à constructeur de voilier

Erwan Boisecq exerce comme photographe professionnel pendant de nombreuses années. Il décide un jour de se construire un catboat de 6,40 m en strip-planking. Ce voilier en construction amateur, Anna, connaît un tel succès auprès de ceux qui l'admirent, qu'ils demandent à Erwan s'il n'en construirait pas d'autres. Au final, il saute le pas en 2014 et crée la société Beboat. Le chantier naval sera basé à Arradon, au bord du Golfe du Morbihan.

Collaboration avec plusieurs architectes navals

Le chantier emploie plusieurs personnes et commence par construire des sister-ships à Anna sous le nom Be 6.4. Le voilier est proposé en cat-boat et en gréement sloop houari. La coque passe du bois au sandwich en infusion. Il poursuit en construisant un joli voilier néo-classique de 10 mètres sur des plans du renommé architecte naval Juan Kouyoumdjian. Après ce one-off, Erwan Boisecq et son équipe venaient de mettre à l'eau un sport boat de 6 mètres, le Be 6.0 sur des plans de Thomas Jullien.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...