Privilège Marine : Changer d'actionnaire pour plus d'agilité

Privilège Série 6 de Privilège Marine

Hanse Yachts a racheté à Aurelius la majorité des parts dans le chantier de catamarans haut de gamme vendéen Privilège Marine. Une transaction qui devrait accélérer le développement du spécialiste du multicoque, selon son directeur Gilles Wagner.

Hanse Yachts reprend les parts de Privilège Marine à Aurelius

Le groupe Hanse Yachts, acteur allemand majeur de l'industrie nautique a annoncé être devenu majoritaire au sein du constructeur de catamarans français Privilège Marine. Il a racheté les parts du fond d'investissement Aurelius, également actionnaire de Hanse Yachts, qui avait pris le contrôle du chantier de multicoque en juin 2017. "Pendant ces deux 1ères années, nous étions 2 sociétés sœurs, désormais Privilège Marine est la fille de Hanse Yachts, qui prend la majorité. Je reste également actionnaire" résume Gilles Wagner, le directeur du chantier Privilège Marine.

Le montant de la vente n'a pas été rendu public et Gilles Wagner dément le prix de 500 000€ publié par le magazine allemand Float.

Gilles Wagner, directeur de Privilège Marine

Renforcement de Hanse et accélération du développement de Privilège Marine

Le rapprochement entre Hanse Yachts et Privilège Marine avait débuté dès le rachat par leur actionnaire commun. Dès juin 2017, Hanse Yachts avait acquis les droits de la marque Privilège et des ponts s'étaient ouverts entre les bureaux d'études et les équipes de production en France et en Allemagne. Le changement des relations formelles permet au groupe allemand d'élargir son portefeuille de marque et de modèles. "C'est le moment idéal pour reprendre l'entreprise entièrement et étendre notre stratégie multi-marque. Avec l'acquisition de Privilège, nous augmentons notre capacité de plus de 30 M€ par an, donnant un élan supplémentaire à notre croissance à long terme." explique Jens Gerhardt, directeur général de Hanse Yachts.

Euphorie 5 de Privilege Marine

Privilège Marine va également gagner en agilité. "Avant, les décisions, étudiées avec Hanse Yachts devaient être validées par Aurelius. Désormais, nous allons décider directement avec Hanse. On va encore gagner en réactivité " se réjouit Gilles Wagner. "Nous allons garder la stratégie que j'ai mise en place depuis 7 ans lorsque j'ai repris le chantier, à savoir un positionnement de catamarans haut de gamme, customisables pour des propriétaires. Faire partie d'un grand groupe nous donne une capacité d'investissement pour pousser Privilège Marine à ses limites de capacité sur site, à savoir 25 à 30 M€." Avec un carnet de commandes rempli et le lancement de deux nouveaux modèles, le chantier prévoit l'embauche de 50 personnes dans les 12 prochains mois.

Plus d'articles sur les chaînes :

Vendée
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...