Voileries All Purpose, la sellerie prend son indépendance

AP Sellerie prend son indépendance de All Purpose

Changements au sein du GIE All Purpose. Départ de François Lamiot et indépendance de la sellerie. Frédéric Moreau, associé d'All Purpose, nous explique la logique de cette évolution et des perspectives pour la voilerie.

François Lamiot reprend AP Sellerie

Le co-fondateur d'All Purpose, François Lamiot quitte l'entreprise de voilerie bretonne. Après avoir créé la marque avec Brice Berthier en 1996, il vient de céder ses parts à All Purpose et de reprendre les participations de la voilerie dans AP Sellerie, filiale dont il assurait la direction depuis sa création et à laquelle il consacrait son temps. "C’est une grande fierté d’avoir contribué depuis le début au développement de la voilerie avec le soutien de Géry Trentesaux et d’avoir été l’élément moteur concernant la création d’AP Sellerie avec Adrien Bourdin et CLM (NDLR: entreprise qui développe des tissus pour la voilerie, dont le GIE conserve 28%) avec Pascal Rossignol." confie François Lamiot.

"Ce départ est la suite logique de l'évolution de François (NDLR : Lamiot) et l'officialisation du fonctionnement en place." explique Frédéric Moreau, associé au sein d'All Purpose.

Carré de bateau par AP Sellerie

Du nautisme à l'automobile et l'aéronautique

AP Sellerie a déménagé en 2018 à Auray et emploie 9 salariés. Co-gérée par François Lamiot et Adrien Bourdin, la société réalisait l'ensemble des fabrications de pièces de sellerie "hors voiles" et a commencé à s'ouvrir à de nouveaux marchés. "Les voileries All Purpose faisaient la sellerie liée aux voiles : tauds de grand voile, protections de génois... et AP Sellerie plus ce qui était rattaché au bateau comme les capotes ou les coussins. Aujourd'hui, ils essaient de développer l'automobile et l'aviation." précise Frédéric Moreau.

All Purpose poursuit sa croissance

De son côté, le GIE All Purpose poursuit son développement dans son cœur de métier du nautisme. Le groupement d'intérêt économique fédère aujourd'hui 7 voileries, pour 12 planchers et 39 salariés. Il est présent à Carnac, Saint-Mandrier, le Havre, Ouistreham, Saint-Malo, Concarneau, Roscoff et Brest. Son chiffre d'affaires en 2018 s’élevait à 1,6 M€ (hors AP Sellerie). Si l'extension n'est pas une priorité, elle reste dans le viseur. "On est à l'écoute des voileries qui voudraient intégrer le GIE All Purpose, notamment dans le Sud Atlantique et en Méditerranée, sans que ce soit la priorité. On prend le temps de bien faire les choses, les unes après les autres, comme de préparer cette séparation d'avec AP Sellerie."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...