Bateau électrique, multicoque... Quelques tendances du salon de Cannes 2019

Le Gunboat 68 au Cannes Yachting Festival

En se promenant dans les allées, nous avons tenté de décrypter quelques grandes tendances du nautisme présentées au Cannes Yachting Festival. Propulsion électrique, développement du multicoque, retour des voiliers de sport...

Propulsion électrique : les énergies alternatives s'invitent à la voile comme au moteur

Ces dernières années, le moteur électrique avait beau être sur toutes les lèvres, peu de bateaux étaient présentés. Les motoristes comme Torqeedo ou Oceanvolt présentaient leur produits, mais seuls de petits bateaux étaient montrés aux plaisanciers. L'électrique était plutôt affaire de refit ou de petits chantiers confidentiels. L'édition 2019 du Cannes Yachting Festival semble marquer le début d'un virage.

Fountaine-Pajot a présenté son Lucia 40 électrique développé avec Volvo-Penta. Le catamaran, s'il reste un prototype, matérialise la démarche annoncée par le motoriste marin en 2018 de développer au plus vite son offre hybride et pur électrique pour la plaisance.

Encore plus gros, Sunreef Yachts présentait son multicoque de 60 pieds Eco-Electric. Le constructeur polonais affirme que le bateau est en capacité de fonctionner en 100% électrique, y compris pour la servitude, pendant 24 heures sans démarrer son groupe électrogène. Le voilier de 50 tonnes doit néanmoins embarquer 134 kWh de batteries pour atteindre ces performances.

Du côté des bateaux à moteur, l'électrique poursuit aussi son développement. On notait par exemple à l'entrée du salon le Eelec 8000 de X-Shore avec son step de carène très marqué. Le chantier affirme faire rimer vitesse et électrique.

L'étonnante carène du X-Shore

Le nouveau salon du multicoque ?

Les multicoques prennent une part toujours croissante dans les bassins cannois, à l'instar de leur part de marché. Face à l'alignement de catamarans à voile au fond du Port Canto, on pourrait se croire au Salon International du Multicoque de la Grande-Motte, le nombre de bateaux étant comparable. Le dynamisme du secteur est également marqué par l'arrivée de nouvelles marques au Cannes Yachting Festival, comme le sud-africain Balance Catamarans, Windelo, Excess ou les trimarans Dragonfly. La présentation du Gunboat 68 était l'un des clous du salon.

Côté moteur, la tendance est également marquée. Le Power Cat est un marché en croissance qui intéresse tous les constructeurs et l'alignement des modèles était frappant. Lagoon présentait son Sixty 7 tandis qu'Aquila Catamarans triplait le nombre de bateaux exposés.

Retour du voilier sportif

Si Cannes reste le lieu du voilier haut de gamme de grande taille, alignant les chantiers semi-custom italiens et nordiques, quelques plus petits bateaux ont fait leur apparition à flot. On note le retour de chantiers présentant des voiliers à vocation plus sportive. Dehler présentait son nouveau monotype le Dehler 30 OD, tandis que X Yachts exposait son X 4.0.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Antoine Gaillard - 2 mois
Le nouveau Firstyacht 53
Antoine Gaillard - 2 mois
Trop beau
Antoine Gaillard - 2 mois
Ajouter un commentaire...