North Sails ouvre une voilerie à Lorient pour la course au large et les plaisanciers

Plancher North Sails de Vannes

La voilerie North Sails a inauguré une antenne à Lorient. Philippe Touet, manager general de North Sails en France, nous explique l'objectif de cette implantation qui ne vise pas que la course au large.

La voilerie North Sails s'implante à Lorient

Le projet était dans les cartons depuis de nombreux mois. La voilerie North Sails a officiellement ouvert un plancher à Lorient. Initialement prévu dans le bâtiment des Défis, construit pour accueillir les projets français de coupe de l'America, il a du être revu après l'incendie de l'édifice le 9 juin 2018. North Sails a finalement jeté son dévolu sur l'ancien plancher de la voilerie Tonnerre, à proximité de Lorient-La Base. "Avec le développement des bases de tous les teams de course au large, les Ultim, tous les minis sur le terre-plein... On ne peut pas imaginer ne pas y être. Et cela nous rapproche aussi de Port-La-Forêt." résume Philippe Touet, arrivé à la tête de North Sails France à Vannes en tandem avec Gautier Sergent, en juin 2019.

Philippe Touet

Un plancher dédié au service des voiles

Les nouveaux locaux de North Sails sont dotés d'un plancher de 500 m². Il est entièrement dédié aux activités de services. "Il n'est pas prévu d'y fabriquer de voiles pour les bateaux. L'objectif est d'avoir toujours 2 personnes sur place. Il s'agira de personnes de l'équipe de Vannes qui habitent vers Lorient à qui l'on évitera également les déplacements. Cela permet de garder les mêmes interlocuteurs avec les clients. Le principe est d'avoir toujours une personne au bureau d'études et un commercial. A terme, le plancher de Lorient devrait remplacer notre 2ème bâtiment que nous louons à Vannes. Les voiles des IMOCA pourront être traitées à Lorient, tandis que les Ultim resteront gérés à Vannes."

North Sails équipait Macif lors de son record du tour du Monde

Du service également pour les plaisanciers

L'implantation d'une voilerie de service North Sails à Lorient ne satisfait pas que les coureurs au large. "Il n'y avait plus de voilerie présente à Lorient pour le service. A l'annonce de notre arrivée, il y a déjà des plaisanciers du port de Kernevel qui sont passés nous voir pour des réparations de voiles" explique Philippe Touet. Si la voilerie est surtout reconnue dans le milieu de la course et de la régate, elle continue à considérer la plaisance comme un potentiel de croissance. "La 1ère monte avec des chantiers comme Outremer, Gunboat, Marsaudon ou IDB Marine correspond à notre image marketing. On va aussi faire les prochaines voiles de la goélette Tara" conclut Philippe Touet.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...