Finance : Assurer l’avenir de son entreprise et rassurer ses partenaires et ses clients 

Comment prouver sa bonne santé financière afin de rassurer investisseurs et clients ? Il existe des méthodes simples pour afficher rapidement les résultats d’une entreprise et prouver sa solidité.

Montrer une bonne santé financière

Depuis la crise financière de 2008, l’activité nautisme laisse perplexes les financiers : saisonnalité forte, frais financiers importants, et pour les constructeurs de bateaux un développement produit long avec un retour sur investissement incertain.

Le bateau fait rêver et les professionnels sont de plus en plus conscients de la nécessité de montrer une bonne santé financière à ses fournisseurs, ses clients, ses distributeurs et ses financiers. Cela revient à suivre un plan d’affaires plus connu sous l’anglicisme : « business plan ».

Être accompagné par ses partenaires impose certaines règles de bonne gestion. La grande majorité des fournisseurs industriels délèguent le risque à un organisme financier. Le premier cap à passer est de prouver la pérennité de son entreprise, c’est dire en mesure de présenter plusieurs bilans financiers sains.

Ancienneté de l’entreprise

Les créateurs sont souvent mis de côté et devront s’évertuer à prouver que leur « business plan » est solide et que l’accompagnement de son partenaire financier apporte des garanties suffisantes par une caution ou une trésorerie permettant un règlement par anticipation.

Dans toutes les situations, tenir à jour son business plan est particulièrement apprécié et donne une bonne image sur les ambitions et le suivi de son activité.

La santé de l’entreprise

Pour les entreprises en mesure de présenter plusieurs bilans, le rendement de l’activité et sa solidité financière vont être décortiqués : en particulier, l’EBE (Excédent Brut d’Exploitation) et le niveau de Fonds Propres.

De façon générale dans le nautisme, les entreprises ont 3 activités : vente de bateaux, vente d’équipement et service. En fonction du volume d’affaires, le niveau d’attente des partenaires sera particulièrement différent.

L’Excédent Brut d’Exploitation

Également connu sous bénéfice brut d'exploitation, l’EBE est le solde dégagé par l'activité de l’entreprise au cours de l’exercice. Un résultat positif permet de rémunérer les actionnaires, rembourser les intérêts bancaires de l'année et investir afin d’assurer le développement de l’entreprise.

Les chiffres bruts et relatifs seront bien évidemment liés au volume d’affaires et la répartition des activités. Plus l’EBE est important, plus votre entreprise sera en mesure de se développer.

Les Fonds propres

Les capitaux propres sont une notion purement comptable et intègrent capital social, des réserves et les bénéfices non distribués en dividende, et du résultat net de l'exercice fiscal. C’est le trésor de guerre qui assure l’entreprise en cas de vaches maigres.

Soyez vigilants

Tenir à jour tableau de marche et être en mesure d’anticiper dans le métier de la plaisance prouve un bon professionnalisme, rassure partenaires et clients et pérennise son avenir, même si ces chiffres ne donnent qu’une photographie à un moment précis.

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...