FLIR : Vers une revente de la marque d'électronique marine Raymarine ?

Raymarine pourrait changer de propriétaire

Le groupe FLIR, propriétaire de la marque Raymarine, a ouvert la porte à la revente du poids lourd de l'électronique marine. Un choix justifié par une volonté de recentrage, à l'occasion de la présentation de ses résultats 2019.

Des résultats mitigés pour Flir Systems

Le groupe américain Flir Systems, spécialiste des caméras thermiques, également propriétaire de la marque d'électronique marine Raymarine équipant de nombreux bateaux de plaisance, a présenté ses résultats pour l'année 2019. En croissance de 6%, le chiffre d'affaires annuel s'élève à 1,9 milliard de dollars. Mais les bénéfices par action ont déçu les investisseurs et justifient pour la direction la mise en place d'une restructuration.

Mise en vente de Raymarine

Alors que les divisions industrielles et de défense de Flir Systems affichent des résultats en hausse, la business unit commerciale, qui inclut Raymarine, a subi en 2019 une baisse de chiffre d'affaires de 10,6%, atteignant 85,5 M$. Le groupe FLIR a donc annoncé dans le cadre de son projet de réorganisation Be Ready, l'étude de la revente des activités marines "non thermiques" de Raymarine dans l'électronique. Le reste de l'activité commerciale serait réintégré à la division industrielle.

Jim Cannon, PDG de Flir, a affiché en conférence de presse sa confiance dans le succès de l'opération et la valeur de Raymarine. "Bien que non centrale au sein de FLIR, nous pensons que notre activité marine (Raymarine) est l'une des meilleures dans son industrie avec des produits innovants qui en font un actif extrêmement attractif. Nous avons des attentes claires sur sa valorisation et pouvons avancer vite pour clore une transaction avec un acheteur potentiel si ces attentes sont satisfaites."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...