Hanse Yachts : Des résultats en baisse avec l'intégration de Privilège Catamarans

Voilier électrique développé par Hanse Yachts

Le groupe allemand Hanse Yachts a publié ses résultats du 1er trimestre 2019/2020. Des chiffres en baisse justifiés par l'intégration du chantier français Privilège Catamarans et compensés par un carnet de commandes fourni.

Hanse Yachts : Baisse des résultats malgré un chiffre d'affaires en hausse

Le spécialiste allemand du nautisme, Hanse Yachts, qui regroupe les marques Hanse, Dehler, Moody, Privilège Marine, Fjord et Sealine, a rendu public ses résultats pour le 1er trimestre 2019/2020. La 1ère partie de l'exercice se clôt sur une augmentation du chiffre d'affaires de 5%, atteignant 26,3 M€. L'EBITDA pour la période s'établit à 2,6 M€ et les pertes consolidées au 30 septembre 2019 à 4,4 M€.

Situation anticipée suite au rachat de Privilège Marine

La direction du groupe Hanse considère ces chiffres conformes à ses prévisions. Elle les justifie par la saisonnalité du nautisme et de la plaisance, impliquant des frais marketing et opérationnels importants au 1er trimestre, tandis que les commandes interviennent plus tard dans l'exercice. Enfin, les frais engagés pour l'intégration du constructeur de multicoques français Privilège Catamarans suite à son rachat en date du 28 juin 2019 pèsent sur les résultats, conformément aux prévisions.

Un carnet de commandes encourageant

Le leader allemand de la plaisance, qui revendique la place de 2ème constructeur mondial de voiliers et une place dans le top 10 pour le motonautisme entre 30 et 55 pieds, voit l'avenir avec confiance. Le carnet de commandes s'établit à 71,5 M€. Tous les secteurs géographiques sont en croissance, hormis le Royaume-Uni face à l'incertitude du Brexit. Les bénéfices annuels devraient néanmoins être en baisse, inférieurs à 10 M€ tout en restant positifs, suite aux frais de rachat de Privilège Marine.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...