Le fondateur des moteurs électriques Torqeedo quitte sa direction exécutive

Changements à la tête des moteurs électriques Torqeedo

Le motoriste Deutz réorganise sa filiale de moteurs électriques marins Torqeedo. Son fondateur Christoph Ballin est remplacé par un tandem de dirigeants.

Nouvelle direction pour Torqeedo

Propriétaire du leader de la propulsion électrique des bateaux de plaisance Torqeedo depuis 2017, le motoriste allemand Deutz AG a annoncé un nouvel organigramme de sa filiale. Le fondateur de Torqeedo, Christoph Ballin, quitte le poste de directeur général de l'entreprise pour rejoindre le conseil consultatif. Il est remplacé par un tandem constitué de Ralf Plieninger et Michael Rummel.

Ralf Plieninger assumera les fonctions techniques, de la recherche et du développement à la production en passant par les achats et la qualité. Arrivé chez Torqeedo en 2012, il supervisera également le processus d'optimisation continue des moteurs électriques. Michael Rummel a rejoint Torqeedo en novembre 2019. Déjà en charge des aspects financiers et de performance économique, il va désormais ajouter à ses responsabilités les services commerciaux, de marketing, de ressources humaines et de réseau à l'international.

Christoph Ballin, fondateur de Torqeedo
Christoph Ballin, fondateur de Torqeedo

Fin de l'intégration de Torqeedo au sein de Deutz

Le départ de Christoph Ballin, fondateur des moteurs Torqeedo en 2005, marque une nouvelle étape pour le spécialiste allemand de la propulsion électrique en plaisance. Après avoir assuré la transition depuis le rachat de Torqeedo par Deutz entre 2017, il abandonne toute fonction exécutive. S'il reste conseiller au sein du comité consultatif, il est libre de rejoindre de nouvelles fonctions en dehors du groupe Deutz.

Un marché concurrentiel

Longtemps limitée, l'offre de moteurs électriques pour la plaisance s'étoffe d'année en année. Si Torqeedo bénéficie d'une antériorité notable, avec plus de 100 000 moteurs vendus en 15 ans, l'arrivée annoncée de poids lourd de l'inboard thermique conventionnel comme Volvo Penta devrait changer la donne. Le fondateur se veut néanmoins optimiste à l'heure du départ. "La période la plus excitante du transport électrique est devant nous. Comme partie du groupe Deutz, Torqeedo est idéalement placé pour une croissance rapide" conclut Christoph Ballin.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...