Le français Sillinger passe sous contrôle du kiwi Sea Legs.

Sillinger Silverline

Accord en cours pour la cession du spécialiste du semi-rigide français Sillinger au groupe néo-zélandais Future Mobility Solutions, anciennement Sea Legs. Des synergies sont espérées sur les marchés et les implantations géographiques.

Prise de contrôle majoritaire

Le groupe Marck, propriétaire du fabricant de semi-rigides Sillinger, doit céder 70 % du capital à Future Mobility Solutions Limited (FMS Ltd, ex-Sea Legs) pour un montant de 2,1 M €. 1,5 M € seront fournis sous forme de cash et 600 000 € sous forme d’actions sur le marché néo-zélandais à 0,25 NZ$.

Sous réserve de validation de l'accord par les actionnaires et les autorités de régulation, la cession devrait avoir lieu avant la fin mars 2017.

Le semi-rigide Made In France

La marque Sillinger, fondée par Tibor Sillinger en 1962 et basée à Mer dans le Loir et Cher, est reconnue pour son savoir-faire dans la production de semi-rigides robustes et haut de gamme. Principalement active sur les marchés militaire et de sécurité, elle propose également une gamme plaisance. Racheté en 2000, Sillinger était aujourd'hui la seule activité navale du groupe Marck, spécialiste des textiles et uniformes pour les armées et les administrations.

Sillinger réalisait un chiffre d'affaires de 4,3 M € au 31 décembre 2015. 7 sites en France et 1 en Tunisie produisent les bateaux de la marque.

Sea Legs, le bateau amphibie

Future Mobility Solutions, est le nouveau nom de Sea Legs, acquéreur de Sillinger. L'entreprise basée à Auckland en Nouvelle-Zélande, s'est construite sur un système de roues rétractables, permettant de rendre amphibies des embarcations allant du semi-rigide au petit bateau d'intervention. Sea Legs propose désormais sa propre gamme de bateaux amphibies pour les plaisanciers ou les professionnels.

En mars 2016, Sea Legs affichait un chiffre d'affaires de 18,5 M NZ$, dont 20% de ventes comme OEM pour d'autres chantiers.

Sea Legs Interceptor 9000

Des complémentarités en plaisance ?

Sillinger et Sea Legs sont actifs sur des marchés complémentaires. La marque française dispose d'une très bonne réputation dans le domaine professionnel mais est peu présente en plaisance. Au contraire, Sea Legs a réalisé de nombreux projets pour les particuliers et propose différents bateaux typés sports. On peut donc penser que l'activité plaisance de Sillinger pourra profiter des synergies.

Parallèlement au rachat de Sillinger, Future Mobility Solutions devrait prendre le contrôle du constructeur sud-africain de semi-rigides Gemini. Le nouveau maillage géographique du groupe profitera ainsi aux 3 marques, grâce aux implantations historiques de chacune.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...