Cannes Yachting Festival 2017, bilan chiffré et témoignages contrastés d'exposants

Cannes Yachting Festival 2017

L'organisation se félicite des chiffres du Cannes Yachting Festival. Un bilan positif, globalement partagé, même si des critiques se font entendre parmi les exposants.

Des chiffres stables

Dans un communiqué, l'organisation du Cannes Yachting Festival se félicite de la réussite de son édition 2017. Pour ses 40 ans, le salon a accueilli 600 bateaux et 528 exposants. Reed Exposition a estimé à un milliard d'euros la valeur globale des bateaux exposés. La légère baisse du nombre de bateaux s'expliquent selon les organisateurs par les mesures de sécurité imposées dans le port de Cannes.

Avec 50 000 visiteurs annoncés, l'affluence sur le salon est en léger fléchissement de plus de 1 000 entrées. Même si l'organisation se réjouit d'une forte présence internationale, notamment d'Europe de l'Est, le ressenti de plusieurs exposants tend à modérer ce discours.

Des retombées pour le territoire

Pour la première fois, les organisateurs ont évalué les retombées économiques pour le territoire cannois. Au total, 58 millions d'euros ont été injectés dans l'économie locale, dont 21 millions via les prestataires liés à l'organisation et aux services aux exposants et 37 millions à travers les services touristiques comme l’hôtellerie et les transports.

Un salon où l'on vend

Alors que la reprise est forte dans le nautisme, comme en témoignent les chiffres annoncés par les constructeurs lors du salon, les exposants témoignent d'un volume d'affaires important sur le salon. Pour exemple, le chantier italien San Lorenzo aurait vendu 9 exemplaires de ses yachts SX88, d'une valeur unitaire d'environ 10 M€. Luc Joëssel de la voilerie North Sails, rencontré sur le salon par BoatIndustry, confirmait que les équipementiers n'étaient pas en reste. "Depuis le début du salon, on fait beaucoup de devis pour le nouveau Nordac 3Di, mais on signe aussi de nombreuses commandes." Le Cannes Yachting Festival confirme son statut de salon où l'on vend.

Des réserves sur l'organisation

Au delà des polémiques liées au différend entre la Fédération des Industries Nautiques et Reed Exposition sur l'organisation du salon cannois, plusieurs exposants ont émis quelques réserves sur l'organisation. Le responsable d'un grand chantier européen a ainsi confié à BoatIndustry sa déception. " A surface comparable, le Cannes Yachting Festival me coûte deux fois plus cher que le Boot de Düsseldorf et le service n'est pas là. Je paye extrêmement cher un wifi qui ne marche pas. Il n'y a aucune souplesse en cas de changement de bateaux. Ce serait peut-être aussi bien pour moi d'exposer mes bateaux à l'ancre dans cette magnifique baie et d'y emmener mes clients par mes propres moyens."

D'autres exposants regrettaient la présence d'exposants trop loin de l'univers du nautisme dans les espaces Riviera et Luxury, une stratégie de diversification assumée par les organisateurs.

Les pontons ouvrants, spécificité du salon cannois, ont à nouveau rencontré des difficultés, nécessitant le blocage de la traversante principale pendant une demi-journée pour remplacer les charnières.

Rendez-vous incontournable de la rentrée nautique, le salon cannois est une réussite économique qui n'échappe pas aux critiques et devra continuer à s'améliorer.

Principaux chiffres (transmis par l'organisation)

  • 50 000 visiteurs
  • 580 journalistes
  • 528 exposants (60 % viennent de l’étranger)
    • 45% des exposants sont des constructeurs/importateurs de bateaux
    • 55% viennent d’autres secteurs d’activité (équipementiers, brokers, fournisseurs de services, etc.)
  • 600 bateaux de 2.10 à 65m
    • 214 nouveaux bateaux et yachts présentés en avant-première sur le Yachting Festival
    • 108 lancements mondiaux
    • 45 bateaux d’occasion entre 22m et 65m de long présentés au Port Pierre Canto
    • 148 dépassent les 20 mètres de long
    • 103 bateaux à voile (17%)
    • 43 multicoques, dont 11 motoryachts
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...