Les transmissions ZF misent sur la R&D en 2018

Assemblage de transmission de moteur hybride chez ZF

Après des ventes record en 2017, le spécialiste de la transmission et des inverseurs ZF annonce des investissements en 2018. Moteurs hybrides et propulsion électrique sont au cœur de la stratégie R&D du groupe allemand.

Ventes records en 2017

Le groupe allemand ZF, poids-lourd mondial des transmissions pour les moteurs marins, automobiles et industriels, a annoncé des ventes en hausse de 6% en 2017. Elles atteignent 36,4 milliards d'euros. Les bénéfices de l'entreprise (EBIT) s'élèvent à 2,3 milliards d'euros.

L'activité industrielle, qui intègre le marché marine, ne représente que 8% du chiffre d'affaires et n'affiche pas une aussi forte croissance. ZF observe une légère dynamique positive dans le secteur des bateaux de plaisance en 2017. La croissance de l'activité marine devrait rester légèrement positive en 2018, selon le groupe allemand.

2 milliards € pour la R&D

ZF compte poursuivre ses efforts en recherche et développement en 2018, maintenant l'investissement au-dessus de 2 milliards d'euros, après avoir dépensé 2,2 milliards d'euros en 2017. Les principaux champs de recherche portent sur les moteurs électriques et l'hybridation des technologies de transmission, ainsi que le développement de solutions pour les véhicules autonomes. Deux usines de composants pour les moteurs électriques sont en projet.

"En parallèle de notre développement " essayé et validé " pour les projets de production en gros volumes dans les domaines traditionnels, nous travaillons aussi désormais avec les systèmes d'opérations duales." ajoute Wolf-Henning Scheider, PDG de ZF, au sujet des véhicules autonomes. Avec une organisation transverse et agile en R&D, il souhaite démontrer qu'il peut exister "une culture de start-up dans un grand groupe."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...