Naviwatt Zen Pro 580, un bateau électrique pour les ports de plaisance

Naviwatt Zen Pro 580, un bateau électrique pour les ports de plaisance

Le spécialiste de la propulsion électrique Naviwatt lance un bateau de servitude pour les ports de plaisance. Bérenger Laurent présente le produit et nous explique la genèse du projet et son avenir commercial.

Un bateau de servitude électrique

Le Zen Pro 580 de Naviwatt, un semi-rigide à propulsion électrique, a fait parler de lui au Grand Pavois. Sa propulsion électrique, une spécialité du chantier morbihannais Naviwatt, collait avec la thématique environnementale de l'édition 2018. Bien que présenté dans ce salon grand public, la vocation première de ce bateau est professionnelle. "On vise le marché des services des ports de plaisance. Le bateau est certifié en division 236 des Affaires Maritimes." explique Bérenger Laurent, associé en charge du business développement du chantier.

Des performances adaptées au programme

Doté d'une coque en aluminium robuste et de flotteurs en hypalon de 1100 gr, le semi-rigide mesure 5,80 m de long et 2,36 m de large. Un vaste cockpit de 4,70 mètres et une petite console permettent aux agents de port d'effectuer les missions d'accueil des bateaux en approche, de contrôle des places et de remorquages ponctuels. La propulsion électrique est assurée par un moteur hors-bord Torqeedo équivalent 80CV et 32 kWh de batteries. "On estime l'autonomie à 2 jours en usage port de plaisance" indique Bérenger Laurent. Elle est évidemment bien moindre à la vitesse maximale de 25 nœuds. Il faut 10 h pour effectuer une recharge complète du parc batteries. Le tarif annoncé est de 75 000€ HT

Le Zen Pro 580 est doté d'un mat de remorquage

Un marché important

"Historiquement, Naviwatt était plus orienté vers le sur-mesure et la prestation de bureau d'études. Depuis que je me suis associé avec Yannick Wileveau, le fondateur de Naviwatt, nous avons décidé de nous orienter plus vers une gamme produit. Le Zen Pro 580 est le premier de la gamme. Selon une étude du Ministère de la Transition Ecologique, il y a environ 900 bateaux de servitude dans les ports en France. On a évalué les émissions de gaz à effet de serre. C'est impressionnant. Il y a donc un vrai marché." constate Bérenger Laurent. " Nous avons travaillé avec la Compagnie des Ports du Morbihan pour définir le cahier des charges du Zen Pro 580."
Le marché pourrait être dynamisé par les discussions en cours avec le ministère pour aider l'électrification de la flotte des ports de plaisance.

Une gamme amenée à grandir

De nouveaux modèles de Zen Pro sont en cours de développement. "Nous travaillons actuellement sur un modèle de 4.90 m et un autre de 6 m" confirme Bérenger Laurent. Des catamarans pourraient également voir le jour.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...