Ressources Humaines : Ils changent de poste dans le nautisme - 17 janvier 2019

Francois Renault rejoint Zodiac Nautic comme directeur commercial EMEA

Nominations, départs, changements de poste... Il y a eu du mouvement chez Zodiac Nautic, Bavaria, Mercury Marine, Navico, Boston Whaler.

Nombreuses arrivées chez Zodiac Nautic

La rentrée 2019 a été l'occasion de 3 recrutements chez Zodiac Nautic :

L'ancien directeur des ventes de Bavaria Yachts pour la France, l'Afrique, la Russie et le Moyen-Orient, François Renault (en photo ci-dessus) quitte le chantier naval allemand et rejoint le spécialiste français des semi-rigides. Il sera en charge des ventes pour la zone EMEA hors-France.

Paul Rioux, anciennement en charge du business development France et Suisse de Mercury Marine, intègre le bureau Asie Pacifique de Zodiac Nautique. Il viendra en soutien de Patrick Bloch, le responsable de l'antenne, pour les actions vente et marketing.

Matthieu Guyonnaud, ex-PDG des Stand Up Anonym SUP rachetés par Zodiac, devient responsable de la nouvelle business unit Zodiac Sport en charge des paddles et des bateaux pliables de moins de 5 mètres.

Navico recrute l'ancien directeur de la Volvo Ocean Race

Knut Frostad, norvégien reconnu dans le milieu de la course au large, notamment pour son poste à la tête de la Volvo Ocean Race 2018, rejoint le groupe Navico. Il est nommé vice-président en charge du marketing et du numérique au sein du poids lourd de l'électronique marine, propriétaire des marques Simrad, B&G et Lowrance. Il en était déjà administrateur depuis 2005.

Boston Whaler réduit la voilure en Europe

Katie Hansen, en charge des ventes et du marketing de la célèbre marque américaine de bateaux à moteur Boston Whaler pour l'Europe de l'Ouest depuis 10 ans, quitte le bureau de La Rochelle. Elle est réintégrée au siège du groupe Brunswick aux Etats-Unis. Alessandro Lorenzon, précédemment en charge de l'Europe du sud, reprend la totalité de la zone EMEA. Une décision de réduction de postes qui semble en cohérence avec les difficultés des marques américaines face aux taxes à l'importation.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...