Le groupe Bénéteau anticipe une baisse de sa croissance

Chantier Bénéteau

Le groupe Bénéteau a publié ses prévisions de croissance pour l'année 2018-2019. Le ralentissement du marché de la plaisance, notamment des bateaux à moteurs, et de son leader français inquiète les investisseurs.

Croissance plus faible en 2018-2019

Lors de la publication le 6 février 2019 de ses perspectives pour l'année 2018-2019, le groupe Bénéteau a annoncé un ralentissement de sa croissance pour le prochain exercice. Le chiffre d'affaires global du groupe devrait augmenter de +3 % à +5 % en données publiées et +2 % à +4 % à taux de change constant. Les prévisions de croissance de l'activité bateaux portent sur une augmentation de +4 % à +6 % à données publiées, tandis qu'elle a été de +6,7 % en 2017-2018.

Contexte mondial de la plaisance difficile

Le groupe Bénéteau justifie la prudence de ses prévisions par un contexte mondial difficile dans le nautisme, rappelant qu'elle anticipe des résultats supérieurs à la moyenne du marché, dont elle estime la progression à +2 % en valeur, contre +3 % à +4 % en 2018.

Voiliers et multicoques sauvent les bateaux à moteur

Le segment voile continue de se développer avec une croissance du carnet de commandes de +12,3 % tandis que le segment moteur enregistre une baisse de 3,2 % du fait notamment du ralentissement du marché sur le segment inboard. Les unités à moteur de plus de 60 pieds de la filiale Monte Carlo Yachts sont particulièrement impactées, tandis que les bateaux à moteur hors-bord résistent bien.

Les droits de douane instaurés depuis juillet 2018 par l’UE et le Canada sur les bateaux moteur fabriqués aux Etats-Unis pénalisent les ventes à l’international et intensifient la concurrence sur le marché domestique américain.

Déception des marchés

Les investisseurs ont montré leur déception à l'ouverture des marchés le 7 février. Le cours de l'action du groupe Bénéteau baissait de plus de 15% à la mi-journée.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...