Interview / Zodiac :"On veut moderniser les bateaux gonflables qui n'ont pas bougé depuis longtemps !"

Bateau gonflable Zodiac Futura

Le responsable de la nouvelle business unit Zodiac Sport, en charge du Stand-Up Paddle et des bateaux gonflables, Matthieu Guyonnaud, nous explique l'intérêt du rapprochement des deux activités et ouvre des perspectives sur les futurs développements.

Récemment intégré dans le groupe Zodiac, suite au rachat de son entreprise Anonym SUP, Matthieu Guyonnaud est désormais à la tête de la business unit Zodiac Sport qui couvre le paddle, mais aussi les bateaux gonflables de moins de 5 mètres. Il répond aux questions de BoatIndustry sur cette nouvelle entité et sa stratégie.

Vous avez intégré le groupe Zodiac récemment. Pouvez-vous nous présenter votre parcours professionnel antérieur ?

Avant d'arriver ici, j'ai eu au moins une soixantaine de marques entre les mains dans le domaine du surf. Je suis passé par tous les échelons en partant du technique. J'ai également une expérience dans le textile chez Kanabeach. Après cela, je suis parti dans une aventure dans l'optique où je gagnais bien ma vie, mais j'avais envie de revenir à un sujet qui me plaise. C'est là que j'ai créé Anonym SUP avec 4 amis. Nous avons choisi le nom car nous avions tous été des hommes de l'ombre pour de nombreuses marques du surf. Personnellement, je suis tombé dans le paddle en 2007, en parallèle du longboard ou du bodysurf, car c'était une activité plus familiale et "non égoïste".

Où en est-on de l'intégration d'Anonym SUP au groupe Zodiac ?

Cela fait 6 mois. On a désormais une intégration à 100%, du sourcing aux logiciels en passant par le juridique. Le site internet devrait être mis à jour le 15 mars.

Quelle est la stratégie de Zodiac en créant la business unit Zodiac Sport regroupant le SUP et les petits bateaux pliables ? Quels sont les développements à venir ?

C'est une vision globale, dans un domaine où on a toujours voulu gommer la saisonnalité. Notre but est de faire des choses qui se gonflent, pour aller sur l'eau et s'amuser ou faire du sport. Pourquoi pas des SUP Zodiac, des produits de fitness, des dock-stations ou des accessoires de yoga, mais aussi de l'eau vive. Zodiac a été l'un des 1ers dans l'histoire à faire des rafts gonflables avant d'arrêter pour des raisons de stratégie des fonds d'investissements. Il ne faut pas oublier le passé. Zodiac a été le détenteur du brevet du drop-stitch (NDLR : la technologie de tissage intégrant des fils de retenue à l'intérieur du volume gonflé pour obtenir des formes complexes) à l'origine.

Planche de paddle Goliath d'Anonym SUP

Il y a également des apports du drop stitch à trouver dans les équipements de sécurité, en profitant du savoir-faire de notre usine à Toulouse.

Quels sont les axes de travail pour les petits bateaux gonflables ?

On travaille sur les choses dans l'ère du temps, avec de nouvelles couleurs, des accessoires. Un peu comme ce qui a été fait pour les plus gros bateaux. On veut moderniser des choses qui n'ont pas bougé depuis très longtemps!! Il y a des codes marketing à dépoussiérer.

Annexe Zodiac Cadet

Quelles sont les synergies entre les activités ?

Il y a une complémentarité commerciale, avec une manière différente de travailler. Pour Zodiac Sport, je passe par des agents commerciaux indépendants qui ont leurs réseaux auprès des loueurs ou des centres municipaux sur les lacs par exemple. Leur force est de pouvoir proposer en même temps le bateau de sécurité et les paddles. J'ai aussi toujours cru qu'il y avait un pont entre le nautisme et le monde de la glisse et de l'action sport. Le SUP, c'est la nouvelle annexe !

Du côté technique, et industriel, on croise les sourcing. J'apporte aussi un savoir-faire sur des détails comme les sacs de rangement.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...