Ferretti, le constructeur de yachts de retour en bourse ?

Ferretti au Cannes Yachting Festival

Le spécialiste italien des yachts et vedettes de luxe Ferretti, sous pavillon chinois, pourrait retrouver le chemin de la bourse de Milan. Un choix stratégique pour l'image de la marque transalpine.

Vers une réintroduction en bourse de Ferretti

Des sources proches de la direction de Ferretti, citées par l'agence Reuters, évoquent un retour sur les marchés du groupe spécialisé dans la construction de yachts de luxe. Le chantier naval envisagerait une cotation à la bourse de Milan qu'il avait quitté en 2003 lors de son rachat par des fonds d'investissement. Le processus ne serait encore qu'à ses prémices et aucune information sur l'ampleur de l'opération et le tarif des actions n'est évoqué. Dans ses derniers résultats, le groupe Ferretti affichait une production de bateaux d'une valeur de 6253 M€ en 2017 et des bénéfices nets de 24 M€. Le groupe italien avait déjà envisagé une réintroduction en bourse en 2008, mais avait du abandonner le projet à la suite de la crise financière de la même année.

Travailler l'image de Ferretti

En plus de l'aspect économique lié à l'arrivée de nouveaux investisseurs, le retour à une cotation boursière a un rôle d'image. Il donne une visibilité importante pour une marque de luxe, dont les clients sont souvent liés aux marchés financiers. Le groupe, propriété du chinois Weichai depuis 2012, a épongé ses dettes et renoué avec les profits depuis 2016. Déjà propriétaire de marques de bateaux réputés, comme Riva ou Pershing Yachts, il a fait une acquisition remarquée et particulièrement bénéfique en terme d'image avec les voiliers et motoryachts Wally.

L'annonce d'une potentielle introduction en bourse, évoquée en premier par Milano Finanzo, n'a pas été commentée par la direction du groupe Ferretti.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...