Quelle stratégie derrière les semi-rigides de Bénéteau ?

Semi-rigide présenté par Bénéteau à ses concessionnaires

La diffusion d'images de bateaux semi-rigides siglés de la marque Bénéteau ont surpris le web. Jean-François Pape, directeur de la communication du chantier Bénéteau, nous explique la destination de ces bateaux et la stratégie du leader vendéen de la plaisance à travers cette opération.

Des semi-rigides pour les Bénéteau Boat Club présentés à Valence

Les 10 et 11 juillet 2019, sur le port espagnol de Valence, le chantier Bénéteau présentait à son réseau international les nouveautés de sa gamme de voiliers et bateaux à moteur. La présence de deux bateaux à moteur semi-rigides siglés Bénéteau a surpris, pouvant amener certains à spéculer sur l'arrivée du leader vendéen du nautisme dans ce créneau majeur. Nous sommes remontés à la source pour en savoir plus sur la stratégie de Bénéteau.

Présentation des bateaux Bénéteau à Valence

Sonder les concessionnaires Bénéteau

Les deux bateaux présentés à Valence ont été produits par Zodiac dans le cadre d'un partenariat avec Bénéteau. Ils sont destinés aux Bénéteau Boat Club. S'ils portent le logo Bénéteau, ils n'ont pas pour but d'être vendus comme tels aux plaisanciers. "C'est un test auprès des concessionnaires Bénéteau et voir si cela suscite de l'intérêt." explique Jean-François Pape, directeur de la communication "L'objectif est qu'ils puissent se projeter avec une offre de semi-rigide et voir si cela pouvait en motiver certains à ouvrir des boat-clubs."

Bénéteau International Dealer Meeting

Ouvrir les boat clubs aux primo-accédants

Avec des semi-rigides de 5,50m et 6,50 m Bénéteau entend séduire une nouvelle clientèle pour ses boat clubs. "C'est une façon d'aller chercher des primo-accédants. Ces bateaux sont adaptés au profil des nouveaux pratiquants du nautisme qui recherchent l'usage plus que la propriété dans les boat-clubs." indique Jean-François Pape.

Zodiac pour transcrire avec de vrais bateaux

Le responsable communication de Bénéteau explique le choix de Zodiac par plusieurs aspects. "Cela fait longtemps qu'il y a de bonnes connexions et des discussions avec Zodiac. Ce sont de bons bateaux, avec lesquels nous étions à l'aise en terme de positionnement d'usage et de prix. La démarche intéressait aussi Zodiac (NDLR : qui a également un partenariat avec Dream Yacht Charter pour ses boat clubs). En plus, lorsque l'on ne montre que des rendus et des images 3D, il est difficile d'obtenir un avis des concessionnaires. En présentant de vrais bateaux, le réseau peut se projeter plus facilement. On a alors un vrai retour."

Le calendrier de potentielles livraisons n'est pas fixé et Bénéteau attend la fin de son rendez-vous réseau pour prévoir la suite de l'opération.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...