Alubat, un nouveau DG expert de la construction aluminium et aguerri à la navigation hauturière

Suite au départ à la retraite de Christian Picard en janvier 2020, le chantier Alubat a trouvé un nouveau Directeur Général en la personne de Hakim Hahmoun, à la tête du chantier Olbia jusqu’à ce jour.

Depuis 1974, ALUBAT construit des voiliers intégralement en Aluminium. Quillards puis dériveurs intégral, reconnaissables par leur coque à bouchains que la marque revendique comme son concept. Ces voiliers sont particulièrement adaptés à la grande croisière.

Hakim Rahmoun à la tête d'Alubat
Christian Picard prend sa retraite.

La renaissance d’Alubat

En 2014 après quelques déboires, 14 industriels vendéens amoureux de la voile et des grands voyages, représentés par Michel Barson, reprennent le chantier naval des Sables-d’Olonne et placent Christian Picard à la direction générale. Avec plus de 25 ans d’expérience dans le nautisme et la navigation, celui-ci rajeunit la gamme tout en perpétuant les valeurs historiques du chantier et relance le chantier. En janvier 2020, il prend sa retraite.

Hakim Rahmoun rejoint le chantier naval sablais. La petite cinquantaine, Hakim Rahmoun possède une longue expérience dans la construction navale acier et aluminium, il a touché à tous les postes de la construction navale.

Je suis particulièrement enthousiaste de prendre la suite de Christian Picard, il a rationalisé et renouvelé la gamme, Alubat produit mieux et moins cher”, se félicite Hakim Rahmou. ”Dans un premier temps, conserver la dynamique de l’entreprise sera ma priorité. Puis je vais valider une stratégie avec les 14 actionnaires. J’ai mes idées personnelles. Le Boot à Düsseldorf (NDLR du 18 au 26 janvier 2020) sera le début de mon aventure avec Alubat.

Hakim Rahmoun à la tête d'Alubat
Hakim Rahmoun désormais à la tête d'Alubat

Une famille qui s’inspire d’Alubat

Une aventure qui lui tient d’autant plus à cœur que son père Larbi, lui-même constructeur de bateaux en acier et alu (aujourd’hui décédé), était un fan inconditionnel des constructions d’Alubat. Au côté de son père, Hakim a débuté dès sa plus tendre enfance sa carrière dans le nautisme par un apprentissage de la navigation à voile puis au moteur, pour continuer en 2000 par la reprise du chantier Olbia à Hyères. Ce chantier est spécialisé depuis 1988 dans l’aménagement de coques, le refit et la sellerie. Comme son père, Hakim oriente le chantier Olbia vers la construction métallique et le bois, et évite le polyester.

Le Nouveau Monde d’Olbia

En 2014, Hakim décide d’installer le chantier sur le bassin d’Arcachon et lance le Nouveau Monde, un voilier en alu épais destiné à la croisière hauturière. Après ce premier modèle de 9 m, la gamme doit s’agrandir avec un 11 mètres. C’est justement par ces modèles qu’il se rapproche d’Alubat.

La structure artisanale du chantier Olbia ne permet pas une production efficace, j’ai cherché a me rapprocher de chantiers plus industriels capables d’assurer une production adaptée et moins onéreuse”. Logiquement Alubat est contacté. ”C’est lors d’une rencontre avec Christian Picard qu’il m'a fait part de son prochain départ en retraite. Mais nous ne trouvons pas de rapprochement possible avec Olbia pour produire le Nouveau Monde. La priorité des 14 actionnaires est de recruter un Directeur Général, pas de diversifier la production du chantier.

Une histoire d’hommes

Christian et Hakim restent en contact et finalement ce dernier est proposé aux actionnaires pour prendre la tête du chantier Alubat en place de Directeur Général.

Depuis 3 ans, le chantier Alubat sort des résultats positifs, l’Ovni 400 se vend bien et le travail effectué par Christian est remarquable. Mon rôle sera de conserver cette dynamique”, annonce Hakim. Le choix des 14 actionnaires est pour Hakim une véritable reconnaissance de son expertise, validée par une participation au capital d’Alubat.

Hakim Rahmoun à la tête d'Alubat
L'Ovni 400, nouveauté 2019 du chantier Alubat

Quelle suite pour le chantier Olbia ?

Quant à l’avenir du chantier Olbia, Hakim et son partenaire financier ne souhaitent pas continuer et imaginent une fermeture de la structure. Reste que le Nouveau Monde a sa clientèle et qu’il serait dommage de ne pas prolonger cette aventure. L’avenir nous en apprendra sans doute plus…

Plus d'articles sur les chaînes :

Vendée
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...