Bente Yachts, le constructeur de voiliers allemand en redressement

Bente 39

Le chantier naval allemand Bente Yachts a été placé en redressement judiciaire. Coût de développement et organisation sont présentés comme raisons de la mésaventure.

Redressement judiciaire pour Bente Yachts

Le constructeur allemand de voiliers de plaisance Bente Yachts, installé à Bremerhaven, a été placé en redressement judiciaire. Le tribunal de la ville du nord du pays a désigné Hendrik Heerman comme administrateur judiciaire le 3 février 2020.

Des bateaux techniques et innovants

Dès son arrivée sur le marché en 2015, le chantier Bente a marqué le paysage du nautisme avec un design moderne et des innovations techniques. Dirigé par Alexander Vrolijk, fils du célèbre architecte naval Rolf Vroljik, l'entreprise a débuté avec le Bente 24. Le voilier rencontre le succès, atteignant 120 unités vendues. Le Bente 39 qui suivit, avec son grand dog-house vitré, a également marqué les esprits. Des efforts dans la logique environnementale ont été menés par le chantier comme le Green Bente en fibres naturelles ou l'usage de plans de travail en PET recyclé, l'isolation à l'aide de liège. Ses investissements semblent avoir été trop lourds à porter pour la petite structure. "Le Bente 24 est bien placé sur le marché avec plus de 120 bateaux vendus, mais dans les dernières années, l'entreprise a eu des coûts de développement et de production élevés. Cela doit être optimisé, l'entreprise réorganisée et mise sur un rythme professionnel" indique Alexander Vroljik à nos confrères de Yachting Monthly.

Recherche d'investisseur pour Bente Yachts

Bente Yachts avait annulé sa venue au Boot 2020 et la sortie du Bente 28 à quille pendulaire a été repoussée. L'enjeu est désormais de trouver des investisseurs pour ce chantier, bénéficiant d'une belle image, mais souffrant des difficultés rencontrées par de nombreux petits chantiers de niche en Europe.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...