Felix de Navacelle, de la Mini au poste de technico-commercial

© Christophe Breschi

En janvier 2020, Felix de Navacelle a intégré un poste de technico-commercial auprès du groupe Navico pour développer la marque B&G. Un poste créé pour l’occasion afin de répondre aux attentes des voileux, utilisateurs de la marque.

Décris-nous un peu ton parcours avant d’arriver chez Navico ?

J’ai 28 ans. Après 5 ans de circumnavigation avec mes parents autour du monde (j’avais entre 10 et 15 ans), j’ai retrouvé les bancs de l’école. Bac en poche, je suis parti à Southampton pour avoir un diplôme d’architecture naval. C’est ensuite une rencontre avec Philippe Briand qui m’a poussé à prolonger ces études par un Master en design (toujours en Angleterre). À la fin j’ai intégré le cabinet de Philippe Brian pendant 3 ans.

L’envie du large est revenue et j’avais toujours eu envie de faire la Mini Transat. Je me suis donc lancé dans ce projet.

Raconte-nous un peu cette Mini

Je voulais avoir les moyens de mes ambitions. J’ai donc arrêté de travailler 1,5 an avant le départ prévu en novembre 2019. Chercher des sponsors, préparer mon bateau, un Pogo 3, ont été de belles expériences. Au Grand Pavois 2018, j’ai rencontré B&G. Je cherchais alors à remettre à plat l’électronique de mon bateau.

Rapidement, j’ai rencontré des techniciens très disponibles et passionnés. Nous avons donc entièrement équipé le Pogo 3 avec du B&G. C’est une nouveauté dans cette classe qui est presque entièrement équipée en NKE. Au départ de la Mini 2019, il n’y avait que 2 bateaux en B&G, le mien et un proto. Mes résultats ont prouvé que ça marchait ! [NDLR 2e de la première étape et 4e au général].

Félix de Navacelle chez B&G

Comment tu as ensuite intégré l’équipe B&G ?

Au départ de la Mini Gaëlle Linais, la directrice de Navico France est venue me proposer de rejoindre l’équipe. Totalement dans ma bulle, concentré sur ma course, j’ai réservé ma réponse. Et après réflexion à l’arrivée, j’ai accepté.

Quel est ton rôle au sein de Navico ?

Avec ma participation et mes résultats, on a prouvé que la solution B&G est pertinente en Mini. J’aimerai pénétrer le marché de la course au large : Mini, Class40, IMOCA et pourquoi pas Multi 50. Toutes ces courses en solo ou équipage réduit où le pilote a une grande importance. Aujourd’hui les produits B&G et notamment le pilote sont adaptés pour ces unités. Il ne nous manque aujourd’hui de maitriser que le vol sur foils. Mais le nouveau CEO de Navico, Knut Frostad, un grand marin [NDLR Ex-directeur de la Volvo Ocean Race] aimerait avoir des développements dans ce sens.

Félix de Navacelle chez B&G

Quelle sera ta première réalisation au sein de Navico ?

Actuellement je travaille pour proposer des packs Mini Transat. Je prépare un dossier qui explique et qui calibre un pack complet prêt à être installé sur un Mini. Un starter kit pour le primo accédant à la Mini qui ne s’y connait pas en électronique. Actuellement s’il plonge dans le catalogue B&G, il doit réaliser son panier en piochant dans les différentes catégories. Pas facile si l’on ne sait pas où l’on va.

Suivant le niveau de performance souhaité, et aussi suivant le budget, je prépare 3 packs : un starter pack, un pack performance et un pack Proto. Et bien sûr, je vais me rendre disponible pour aller expliquer et calibrer ces installations sur les différentes courses de la saison.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...