Interview / RM Yachts : "Nous devons valoriser les modes constructifs des voiliers RM"

Stephan Constance, co-fondateur de Grand Large Yachting

Stéphan Constance, co-fondateur du groupe Grand Large, qui vient de reprendre Fora Marine, nous livre quelques points clefs sur la situation et la stratégie pour cette nouvelle ère des voiliers RM.

Le groupe Grand Large Yachting a repris le chantier naval Fora Marine, constructeur des voiliers RM, à la barre du tribunal de commerce en février 2020. Son co-fondateur, Stéphan Constance, nous explique la situation et les projets pour la marque de bateaux.

Quelle était la situation de RM lors de la reprise? Pourquoi avez-vous été candidat au rachat de Fora Marine?

C'est une situation dramatique. Le chantier coûte 200 000€ par mois et ces dernières années, les bateaux ne rapportaient que 100 000€ par mois. 100 000€ étaient perdus chaque mois, amenant à accumuler 1,4 M€ de pertes. L'équation d'assainissement de la société est très compliquée. On a beaucoup réfléchi et nous ne sommes d'ailleurs que très peu à nous être positionnés. Mais Grand Large a des leviers pour restaurer une situation saine. Si on s'y est intéressé, c'est en raison de la cote d'amour de la marque RM et de la qualité de ses équipes. L'humain est un de ses principaux actifs. Nous avons repris 80% du personnel. RM s'appuie sur un triptyque :

  • la Performance, notamment à travers Marc Lombard, avec qui l'on souhaite continuer à travailler
  • le Design distinctif. Les couleurs flashies ont été une super idée de Martin Lepoutre
  • le Confort qui en font des voiliers pour la famille et pour le voyage

C'est une équation à préserver et à développer.

Quels sont ces leviers que vous évoquez pour développer les voiliers RM ?

Nous avons 3 leviers :

  • le savoir-faire industriel, avec une organisation qui fonctionne déjà dans le groupe Grand Large
  • la mutualisation des achats. On n'achète pas au même prix avec un chantier qui fait 6/7 M€ de chiffre d’affaires et dans un groupe qui en fait 60 M€. Cela va aider à assainir les pertes.
  • la distribution à l'étranger, qui ne compte aujourd’hui que pour 20%, principalement en Espagne et Italie. J'ai des retours de distributeurs Grand Large qui sont intéressés par RM.

De grands chantiers sont déjà lancés sur l'ERP par exemple.

Qu'en est-il du recours à la sous-traitance par Fora Marine et d'une possible internalisation dans le groupe, ainsi que de l'implantation de RM à La Rochelle ?

On n'a jamais délocalisé un chantier, hormis Gunboat. On ne veut pas perdre les hommes et l'infrastructure convient. On nous avait dit à l'époque de la reprise de Garcia que l'on ne resterait pas à Condé-sur-Noireau. Nous y sommes toujours. Quant à internaliser le travail fait par les fournisseurs, ce n'est pas notre plan. Nous l'avons dit au tribunal, la capacité à internaliser est plus un back-up en cas de problème sur le marché ou avec un fournisseur défaillant.

Quelle est la situation commerciale et les objectifs dans le futur ?

Aujourd'hui, les anciens clients ont une priorité sur les commandes avant l'été 2020 (NDLR :Les points de vue de Stéphan Constance et des anciens clients sont détaillés dans un article dédié). De nouveaux clients se positionnent pour 2021. Le but est de restaurer la confiance avec un objectif de 8M€ dans 6 ans, en revenant à ce qui s'est fait dans le passé. Pour cela, nous devons valoriser auprès des plaisanciers la grande qualité des modes constructifs des voiliers RM afin de pouvoir faire payer un prix tarif, sans devoir faire de grosses remises.

Plus d'articles sur les chaînes :

Charente-Maritime
Réagir à cet article :
David BB - 1 mois
"Aujourd'hui, les anciens clients ont une priorité sur les commandes avant l'été 2020". Ce qu'il ne dit pas ce Monsieur c'est que les clients que nous avons passé une commande, soit nous perdons une grande partie de l'acompte pour continuer la construction a fort prix, soit nous perdons tout. C'est de la pure escroquerie.
David BB - 1 mois
"De nouveaux clients se positionnent pour 2021" Il faut être bien courageux (ou inconscient) pour confier les économies de sa vie (et encore plus pour Alliage et Garcia!) a une société qui n'a absolument aucun respect pour les clients.
Dom Goubault - 3 jours
Je comprends la déception des acheteurs, qui perdent leurs accomptes, mais malheureusement c’est la vie des entreprises, hélas Dom goub
Ajouter un commentaire...