NMMA : Le nautisme américain réduit la voilure face au Covid19

La plaisance américaine réduit la voilure face au Covid19

Licenciements, réduction de salaires, réduction du soutien à l'export... L'association des professionnels américains du nautisme prend des mesures drastiques face à la crise sanitaire liée au Covid19.

23 licenciements et des baisses de salaire à la National Marine Manufacturers Association

L'association américaine des professionnels du secteur nautique, la National Marine Manufacturers Association (NMMA) a adressé à ses membres le 8 avril 2020 une lettre détaillant ses actions pour faire face à la crise sanitaire liée à l'épidémie de coronavirus et à ses conséquences économiques pour la filière de la plaisance. Les Etats-Unis sont désormais l'un des principaux foyers de Covid19 sur la planète selon l'OMS et de nombreuses entreprises sont à l'arrêt, parmi lesquelles des usines des grands groupes de la plaisance comme Brunswick ou Bénéteau. Frank Hugelmeyer, président de la NMMA, annonce dans sa missive une série de mesures économiques exceptionnelles pour l'association :

  • le licenciement de 23 employés de la NMMA, comme le permet la législation US
  • une réduction temporaire de 40% de son salaire, ainsi que d'une part "significative" de celui du reste de l'équipe dirigeante
  • un passage à la semaine de 3 jours avec réduction de salaire pour les employés "non essentiels".

Interruption du programme de soutien à l'export

La NMMA a également décidé de centrer ses actions sur le lobbying national et les actions de soutien aux entreprises du nautisme. Une task force a été créée pour informer les membres sur la situation et les modes de financement et préparer une stratégie de communication pour faire entendre la "voix de l'industrie" auprès des instances fédérales.

Sur le plan international, la NMMA réduit la voilure et interrompt son programme de soutien à l'export. Les équipes de gestion des 18 salons nautiques organisés par la NMMA assurent désormais la coordination de la présence américaine dans les salons internationaux comme le METSTRADE. On peut s'attendre à une moindre présence des entreprises US sur le marché européen dans les années à venir.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...