Interview / Pierre Delion, quand le bateau professionnel apporte à la plaisance

Vedette SNSM

L'architecte naval Pierre Delion, très actif dans la plaisance comme dans les navires professionnels, nous explique comment les deux milieux s'enrichissent mutuellement.

Un table à dessin bien remplie

L'actualité du cabinet archi-delion est fournie. Chose rare, il est aujourd'hui aussi reconnu en plaisance que dans le bateau professionnel. Selon l'intéressé, l'activité est répartie de manière égale sur les deux segments. Illustration de l'éclectisme des projets, on peut citer comme dernières réalisations :

  • L'explocat 52 pour Garcia Yachting
  • Le Django 12.70 pour Marée Haute
  • Un semi-rigide aluminium chez AASM
  • Une vedette pour la SNSM
  • Une pilotine pour Sibiril Technologies

Ce que les professionnels apportent à la plaisance

L'exploitation exigeante des navires professionnels impose un choix attentif du matériel, toujours en quête de robustesse. La veille technologique nécessaire bénéficie également à la plaisance. Le choix de motorisation sera ainsi adapté au programme du plaisancier, en retenant par exemple un moteur plus lent lorsque le voyage prime sur la vitesse.

Semi-rigide AASM

Le travail sur les carènes des vedettes SNSM et des pilotines se transpose sur les bateaux à moteur rapides. Ceux-ci gagnent ainsi en terme de comportement dans les vagues et en consommation.

De manière globale, la culture technique acquise dans les bateaux professionnels est bénéfique pour la robustesse et la fiabilité des embarcations de plaisance.

Ce que la plaisance apporte aux professionnels

La conception de voiliers nécessite une attention particulière pour l'assiette du bateau. Celle-ci possède une grande influence sur la consommation de carburant. Cette précision, appliquée dans le cadre de la marine marchande permet d'optimiser l'exploitation des navires.

Django 12.70

Une problématique réglementaire

Peu de cabinets d'architecture navale exercent sur les deux secteurs d'activité. Pierre Delion l'explique par la difficulté de rester au fait de réglementations nombreuses et différentes dans chaque domaine.

Comme nous l'avons vu, la plaisance peut apporter au secteur professionnel et réciproquement. Espérons donc que d'autres architectes pourront suivre l'exemple de polyvalence de Pierre Delion, soutenus par les chantiers.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...