Des moyens modernes pour dynamiser une marque, le cas Guy Cotten


Pour assister son lancement dans l'univers lifestyle, Guy Cotten utilise le crowdfunding, non pas comme outil de financement, mais comme méthode de communication.

Guy Cotten se renouvelle. Une étude montre que cette marque bretonne a tout pour surfer sur la mode actuelle. Elle propose des vêtements professionnels de qualité avec un look vintage. Deux tendances qui fonctionnent très bien aujourd'hui notamment en milieu urbain.

Collection Guy Cotten

Crowdfunding KissKissBankBank

Et pour lancer sur ce nouveau marché, pour toucher cette nouvelle clientèle inconnue pour la marque, Guy Cotten a décidé d'utiliser les méthodes de communication modernes : le crowdfunding.

Guy Cotten crée une collection de 5 pièces iconiques de la marque :

  • le ciré
  • le coupe-vent
  • la polaire
  • le sac Uno
  • le suroit

Sans faire aucun compromis sur l’étanchéité, les coupes sont revues, refittées pour les urbaniser. La marque veut ainsi allier performances et style. Des vêtements qu'ils espèrent voir gagner tous les espaces : campagne, ville, plage, mer ou montagne.

Collection Guy Cotten

Made in Bretagne

La marque communique aussi sur le Made in France puisque tous les produits sont fabriqués dans les ateliers de Tregunc en Bretagne. Un atelier où sont soudés tous les produits en PVC avec des techniques et des machines imaginées spécialement pour la conception des produits Guy Cotten. Les assemblages et la façon des vêtements et notamment du pull en polaire sont faits à Landaul dans le Morbihan. Les toiles de PVC sont tissées et enduites en France.

Une collection lancée le 14 septembre sur la plateforme de crowdfunding KissKissBankBank.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...